Published: Sam, Décembre 15, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

5 plaintes ne mèneront pas à des accusations criminelles — Rozon

5 plaintes ne mèneront pas à des accusations criminelles — Rozon

L'ex-producteur québécois Gilbert Rozon, dirigeant déchu du groupe "Juste pour Rire", a été inculpé mercredi pour viol et attentat à la pudeur sur une victime, a annoncé le procureur du Québec.

En effet, neuf plaignantes ont appris que leurs plaintes pour agression sexuelle ne feront pas l'objet d'accusations de la part du Directeur des poursuites criminelles et pénales.

On s'entend que depuis l'avènement du mouvement #MeToo, ce n'est pas la première douche froide que l'on reçoit en pleine face, concernant la désuétude du système de justice quand vient le temps de traiter des accusations d'agressions sexuelles, mais à chaque fois, c'est toujours aussi violent.

"Ce n'est pas juste une bataille de gagnée pour les Courageuses, c'est une bataille de gagnée pour toutes les femmes victimes d'agression sexuelle qui ont peur de porter plainte".

"Par respect pour les personnes impliquées dans le processus de rencontre, lequel se poursuivra au-delà de la journée de mardi, le DPCP ne communiquera les informations publiques qu'au terme de ce processus ", a déclaré par courriel le porte-parole du DPCP, Jean Pascal Boucher, mardi matin.

More news: Florian Escales et Boubacar Kamara (OM) titulaires contre l'Apollon Limassol — Ligue Europa

Si les enquêtes préliminaires sont terminées depuis mai 2018, les procureurs ont eu la lourde tâche d'établir la pertinence de toutes les plaintes à la vue des preuves accumulées. L'absence de "matériel direct", comme des analyses sanguines ou des prélèvements médicaux, est un autre élément qui complexifie le travail du DPCP, selon Guy Ryan, ex-inspecteur du SPVM. Les présumées victimes ont été rencontrées.

Un collectif de femmes, baptisé "Les Courageuses ", a obtenu au printemps de la Cour supérieure du Québec la permission d'entreprendre une action collective en justice au civil contre Gilbert Rozon. Les plaignantes, qui se surnomment "Les Courageuses ", réclament 10 millions de dollars à M. Rozon, qu'elles accusent d'avoir abusé d'elles.

Robert Kugler, l'avocat qui pilote ce recours, explique que le fardeau de la preuve est moins élevé au civil qu'au criminel et que l'accusé peut être forcé à témoigner.

Gilbert Rozon a commenté l'évolution du dossier judiciaire dans un bref communiqué.

Like this: