Published: Jeu, Décembre 13, 2018
Sport | By Catherine Charbonnier

CAN 2019, la CAF annonce le pays organisateur le 9 janvier

CAN 2019, la CAF annonce le pays organisateur le 9 janvier

La liste des candidatures présélectionnées sera rendue publique du 15 décembre 2018 et le choix du pays organisateur se fera le 9 janvier. "Le comité exécutif va se réunir le 9 janvier à Dakar, où nous donnerons la décision, ça sera au lendemain de la cérémonie des CAF Awards", a expliqué Ahmad Ahmad.

Combien de candidatures l'instance a-t-elle reçues pour l'instant? " D'après mes informations, deux ou trois lettres d'intention sont arrivées", a répondu le dirigeant malgache, âgé de 58 ans. "Je ne sais pas mais il y a l'Afrique du Sud, qui a envoyé une lettre d'intention".

"En ce qui concerne le Congo-Brazzaville, annoncé comme candidat par l'un des vice-présidents de la CAF Constant Omari vendredi avant un démenti du ministre congolais des sports dimanche, Ahmad Ahmad n'a pas voulu confirmer ou infirmer".

À lire aussi: CAN-2019: après l'échec camerounais, quel pays-hôte pour sauver la situation ?

Faire "glisser" de deux ans les deux prochaines CAN, prévues initialement en 2019 au Cameroun et en 2021 en Côte d'Ivoire, tel est aujourd'hui le plan de la CAF.

More news: Smic, ISF, CSG… ce qu’il faut retenir de l’allocution d’Emmanuel Macron

Mais "pour arranger les choses de manière vraiment humaine", la CAF a décidé de confier l'organisation de l'édition 2021 au Cameroun et celle de 2023 à la Côte d'Ivoire, avait déjà annoncé Ahmad Ahmad la semaine dernière sur la chaîne de télévision Afrique Média TV. Je suis persuadé du fait que les grands responsables ivoiriens vont écouter leurs compatriotes qui gèrent la préparation de la CAN.

" J'ai la lettre, je communique avec la présidence de la République (du Cameroun). On est d'accord pour 2021", s'est toutefois félicité M. Ahmad. Comment pourrait-on laisser tomber le Cameroun et le sanctionner par rapport aux investissements qui ont été consentis? "Le Cameroun est une grande nation de football, et si la jeunesse bénéficie de ce genre d'installations (en 2021), le foot africain va être tiré vers le haut", a-t-il ajouté.

Sans parler de la Guinée, Ahmad assure que le Cameroun est d'accord pour bénéficier de ces deux années de rab (et l'absence de recours judiciaire tend à le prouver), mais quid de la Côte d'Ivoire?

" Nous avons fait la même démarche (qu'avec le Cameroun), nous avons envoyé la lettre". Ahmad laisse entendre que cela ne sera pas évident: " Ils ont demandé la CAN-2019 et 2021, mais ils n'ont pas demandé la CAN-2023. Et d'enchaîner: " Ils ne seront jamais prêts pour 2021", a-t-il encore martelé, avant d'ajouter: "Ils peuvent faire de la rénovation mais les cinq stades manquants, ils ne peuvent pas les construire. Et les hôtels quatre étoiles? Il y a des endroits où il n'y a même pas des hôtels trois étoiles. Pareil pour les routes, les aéroports, les hôpitaux...

Like this: