Published: Mar, Décembre 11, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Eramet : nouvel effondrement du titre (-20%)

Eramet : nouvel effondrement du titre (-20%)

Un communiqué du producteur de nickel, manganèse et d'alliages a déclenché, lundi, une nouvelle vague d'ordres de vente du titre, qui cédait plus de 20% en milieu de journée.

Dans cette branche Alliages, qui regroupe Aubert & Duval et Erasteel, le groupe produit des pièces et des demi-produits en alliages et aciers spéciaux à hautes performances utilisés par des industries telles que l'aéronautique (64% du chiffre d'affaires de cette activité), la production d'énergie et les outillages.

More news: Castaner lance un appel aux "gilets jaunes raisonnables"

À la bourse de Paris, l'action Eramet a perdu un quart de sa valeur lundi matin, le pire résultat de l'indice SRD.

Samedi, l'entreprise minière et métallurgique française a en effet annoncé avoir constaté dans le cadre d'une revue interne des processus qualité au sein de sa branche Alliages "des non conformités dans le système de management de la qualité au sein de cette branche". Qualité de l'approvisionnement? Déficience du processus de fabrication? Le groupe a ajouté qu'un plan d'action correctives "en ligne avec les meilleurs standards internationaux" avait été défini et était actuellement déployé. De fait, Eramet a admis que "les conséquences financières de cette situation ne peuvent à ce jour être évaluées avec précision, mais devraient toutefois être matérielles". "Les clients concernés ont été informés et les analyses se poursuivent en étroite collaboration avec eux", a indiqué Eramet. Cette publication figure à l'agenda de l'entreprise pour le 20 février 2019.

Like this: