Published: Jeu, Décembre 06, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

"Gilets jaunes": la préfecture de Haute-Loire incendiée


Le président de la République Emmanuel Macron s'est déplacé mardi soir au Puy-en-Velay (Haute-Loire), pour constater les dégâts après l'incendie de la préfecture lors de la mobilisation des gilets jaunes de samedi. La visite s'est faite à titre privé, rapporte FranceInfo.

Emmanuel Macron se trouvait sur place "pour témoigner personnellement et directement de son respect et de son soutien aux agents après l'incendie d'une partie des locaux préfectoraux", a indiqué son entourage. Selon l'Élysée, le chef de l'État s'est adressé à "la centaine d'agents présents [.] en leur disant partager leur tristesse mais en leur demandant de la transformer en fierté: fierté d'être au service des Français et de l'intérêt général, et d'avoir fait preuve samedi d'un courage sans faille". "Macron démission", ont notamment scandé par des manifestants quand ils ont aperçu le convoi présidentiel.

Les deux hommes étaient présentés en comparution immédiate.

More news: Freebox V7 : Free met fin au suspense, rendez-vous le 4 décembre

Par ailleurs, un Gilet jaune de 59 ans qui avait insulté et jeté des pierres et des canettes de bières sur les forces de l'ordre a écopé de 15 mois d'emprisonnement dont 6 mois avec sursis.

Le moratoire sur la hausse des taxes et des tarifs de l'énergie annoncé par le gouvernement a été qualifié de "premier pas" par plusieurs représentants des gilets jaunes, mais aucun n'a estimé qu'il s'agissait d'une mesure suffisante pour stopper le mouvement, ou restaurer la cote de confiance du chef de l'État, qui a atteint son plus bas niveau (23%), selon un sondage Ifop-Fiducial.

Leur peine de prison ferme sans mandat de dépôt doit être aménagée avec le juge d'application des peines, a poursuivi la préfecture.

Like this: