Published: Dim, Décembre 02, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Gaz : les tarifs réglementés vont baisser dès le 1er décembre

Gaz : les tarifs réglementés vont baisser dès le 1er décembre

En Limousin, le mardi 4 décembre, il faudra régler votre récepteur TNT pour que votre télévision n'affiche pas un écran noir si vous recevez la TNT par une antenne râteau.

Concrètement, l'Assurance-maladie prendra à sa charge 60 % du coût de ces préservatifs, sur la base d'un prix de vente de 1,30 euro la boîte de six, de 2,60 euros la boîte de douze et de 5,20 euros la boîte de vingt-quatre. Outre la baisse du prix du gaz, il n'y aura pas de grandes évolutions pour le portefeuille des Français. Depuis le 1er janvier 2015, la hausse cumulée du tarif moyen du gaz s'élève à +2,8%.

Tour d'horizon de ce qui change au cours du mois de décembre 2018.

"Au 1er décembre 2018, les tarifs réglementés d'Engie baissent de 2,4% par rapport au barème en vigueur depuis le 1er novembre 2018", indiquait la Commission de régulation de l'énergie (CRE) dans un communiqué, le 23 novembre 2018. Elle est de 1,5 % pour ceux qui ont un double usage du gaz pour la cuisson et l'eau chaude. A noter que seuls les particulier abonnés à Engie ou à une entreprise locale de distribution ont le choix entre les tarifs réglementés ou les prix de marchés, qui eux sont libres, tels que ceux proposés par les autres fournisseurs, précise le site Dossier Familial. Depuis le 1er janvier, les tarifs réglementés du gaz ont augmenté de 16,4% et la hausse de la facture - en intégrant les différentes taxes -, est supérieure à 20%. Cette prise en charge par l'Assurance maladie concernera toutefois uniquement les préservatifs de la marque EDEN, fabriqués par le laboratoire Majorelle.

More news: Macron dénonce la violence à Paris | Europe — Gilets jaunes

Si vous êtes copropriétaire dans une copropriété de moins de 50 lots, celle-ci doit être immatriculée sur un registre national d'ici le 31 décembre. Elle est en général réalisée par le syndic (professionnel ou bénévole) assurant la gestion de la copropriété.

Avant le 18 décembre, il est encore possible de corriger les informations fournies sur sa déclaration de revenus si l'on s'aperçoit qu'elles sont erronées.

Cette immatriculation a pour objectif de faciliter la connaissance de l'état des copropriétés, et de mieux prévenir d'éventuels dysfonctionnements.

L'impôt ne sera pas prélevé mais l'information sera communiquée au contribuable pour l'aider à se préparer à la bascule vers le prélèvement à la source.

Like this: