Published: Dim, Décembre 02, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

Cristiano Ronaldo accusé de viol: des documents embarrassants ont été révélés

Cristiano Ronaldo accusé de viol: des documents embarrassants ont été révélés

Le Spiegel a publié vendredi un article au cœur duquel se trouve un document obtenu dans le cadre des Football Leaks: un questionnaire de 27 pages adressé à Ronaldo par certains de ses avocats pour comprendre ce qui s'est passé dans les premières heures du 13 juin 2009 à l'hôtel Palms Place de Las Vegas. Et une autre datant de décembre 2009, celle adressée par les avocats portugais aux avocats américains de Ronaldo, beaucoup plus nuancée et moins compromettante pour celui qui vient alors de rejoindre le Real Madrid. " Elle a dit que ce n'était pas correct d'avoir une relation sexuelle, étant donné qu'ils venaient de se rencontrer ", est-il écrit dans le premier compte-rendu des réponses du joueur. "Mais elle a quand même attrapé ma b***".

"Je suis passé par-derrière". Dans le premier document, Cristiano Ronaldo écrit: "Elle a dit qu'elle ne voulait pas, mais elle s'est rendue disponible", tout en décrivant une pénétration subit: "Elle continuait à dire 'Non, ne le fais pas [.] je ne suis pas comme les autres'". Elle disait "Non, ne le fais pas", ou "Je ne suis pas comme les autres". Elle était allongée sur le côté et alitée, et je suis entré par-derrière. C'était brutal, raconte CR7. C'était brutal. Elle ne s'est pas plainte, elle n'a pas crié, elle n'a pas appelé à l'aide ou quoi que ce soit dans le genre.

Septembre: " Elle a dit non et s'est arrêtée plusieurs fois.

More news: Un prêtre prête des intentions sataniques à Céline Dion

A la suite du rapport sexuel aussi les deux versions divergent. Tu es un imbécile.

Un autre? A la question "Est-ce que Mme C. a dit quelque chose après votre rapport sexuel", Ronaldo a d'abord déclaré: "Après, elle m'a dit 'tu es un connard, tu m'as forcée". J'ai dit: "Je suis désolé". En effet, le Spiegel a montré qu'à l'été 2009, Cristiano Ronaldo avait apporté des réponses très claires à ses avocats portugais concernant la relation qu'il avait eue avec cette jeune américaine rencontré à Las Vegas, mais que ces derniers avaient modifié largement les réponses de CR7 dans la version envoyée aux avocats américains. A l'issue de discussions décrites comme très éprouvantes pour la jeune femme par ses avocats, une transaction financière avait été conclue après les faits, accordant un versement de 375 000 dollars en échange d'une confidentialité absolue sur les faits présumés ou l'accord, ainsi que l'abandon de toute procédure.

Like this: