Published: Sam, Novembre 10, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Australie : un mort et plusieurs blessés à coups de couteau à Melbourne

Australie : un mort et plusieurs blessés à coups de couteau à Melbourne

L'attaque a fait au moins un mort.

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué l'attaque par l'intermédiaire de son agence de propagande Amaq. "Il n'y a pour l'heure pas de lien connu avec le terrorisme". Mais l'attaque se poursuit et au bout d'un moment, un policier fait usage de son arme et tire dans la poitrine du suspect.

L'attaque s'est produite dans le quartier d'affaires de Melbourne, aux alentours de 16h20 alors que les gens commençaient à quitter le travail pour le weekend. Au total, on compte donc deux morts - l'auteur et une de ses victimes - ainsi que deux blessés au couteau.

Un homme originaire de Somalie et connu des services de renseignement a tué une personne au couteau et en a blessé deux autres vendredi en plein coeur de Melbourne, dans ce que la police australienne considère comme un acte terroriste. Les forces de l'ordre de l'Etat de Victoria ont expliqué que la police avait "initialement répondu à un signalement sur une voiture en feu". L'homme est connu de la police. Les médias locaux ont diffusé des images montrant un homme de grande taille en train de faire des moulinets avec les bras et d'essayer de porter des coups de couteau à des policiers près de la voiture en proie aux flammes, avant d'être neutralisé à l'aide d'une arme.

More news: Les premières images des deux immeubles effondrés à Marseille (PHOTOS, VIDEO)

"Un homme a été arrêté sur les lieux et emmené à l'hôpital dans un état critique sous surveillance policière", selon la police. "Nous ne cherchons personne d'autre pour le moment ". Les premiers éléments relevés sur place ont permis de découvrir dans le véhicule du suspect des bouteilles de gaz.

La police avait ensuite annoncé avoir retrouvé des bouteilles de gaz trouvées dans le véhicule du suspect et finalement traiter l'affaire comme terroriste.

Les secours ont déclaré avoir traité trois personnes sur les lieux, dont une "dans un état critique présumé".

"Les circonstances exactes doivent encore être déterminées. Le quartier a été bouclé", ont fait savoir les enquêteurs à la presse, qui ont précisé qu'une équipe de déminage avait été dépêchée sur les lieux. L'attaque survient en plein procès d'un homme de 28 ans, James Gargasoulas, qui avait foncé dans la foule à bord de son véhicule dans le même quartier de la ville en 2017, tuant six personnes.

Like this: