Published: Jeu, Novembre 01, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Khashoggi étranglé et "démembré" au consulat saoudien selon le parquet d'Istanbul

Khashoggi étranglé et

"Nous avons demandé aux responsables saoudiens des informations sur l'endroit où se trouve le corps de Jamal Khashoggi et l'identité du complice local présumé", a poursuivi le responsable turc, réitérant la demande turque pour que les 18 suspects arrêtés en Arabie saoudite soient extradés en Turquie "pour qu'ils rendent des comptes pour leurs actes". C'est ce qu'a annoncé le procureur d'Istanbul, mercredi 31 octobre, soulignant le caractère "prémédité" de ce meurtre.

La porte-parole de la Maison-Blanche a indiqué que le président américain a reporté à une date ultérieure les décisions sur la suite à donner au meurtre de Jamal Khashoggi, confirmant sa volonté de gagner du temps pour protéger son allié saoudien.

En guise de réponse, toujours selon le communiqué, le procureur d'Istanbul a été invité à se rendre en Arabie saoudite avec les éléments de l'enquête en sa possession.

Un médecin légiste, identifié comme Salah al-Tubaigy et qui faisait partie de la quinzaine de Saoudiens dépêchés par Ryad à Istanbul ce jour-là selon plusieurs médias, a ensuite commencé à découper le corps de Jamal Khashoggi encore vivant, d'après la source de Middle East Eye.

More news: Les ports et aéroports de Corse à l'arrêt — Intempéries

Au cours de son séjour à Istanbul, entrepris dans la nuit de dimanche à lundi, M. Al-Muajab a notamment rencontré à deux reprises le procureur Fidan.

Sous la pression internationale, Riyad a fini par reconnaître, après plusieurs jours de dénégations, le meurtre du journaliste dans son consulat lors d'une opération " non autorisée ", mais a avancé plusieurs versions contradictoires qui ont suscité le scepticisme.

Commentant le déroulement de l'enquête, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a estimé mercredi que " le compte n'y est pas ". "C'est en fonction de l'identification des coupables, de la transparence qui sera faite que nous prendrons les sanctions nécessaires, et nous ne nous interdisons rien sur ces sanctions".

Like this: