Published: Jeu, Novembre 01, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Etats-Unis : Donald Trump veut mettre fin au droit du sol

Etats-Unis : Donald Trump veut mettre fin au droit du sol

Il souhaite légiférer sur le sujet par décret.

Le président Donald Trump a affirmé mercredi que la Constitution des Etats-Unis ne garantissait pas le droit du sol, c'est-à-dire l'octroi de la nationalité américaine à toute personne née sur le territoire américain.

Dans un entretien à Axios, série politique diffusée sur HBO, l'hôte de la Maison Blanche a déclaré mardi qu'il voulait "en finir" avec le droit qu'ont tous les enfants nés aux Etats-Unis, même de parents en situation irrégulière, d'être des citoyens américains.

Au-delà de la levée de boucliers qu'elle devrait susciter, la possibilité même pour le président de remettre en cause, par décret, ce principe inscrit dans le 14ème amendement de la Constitution est vivement contestée par nombre de juristes. "C'est ridicule. C'est ridicule et il faut en finir", a déclaré Donald Trump.

Le président des États-Unis aurait récemment appris qu'il pouvait effectuer ce changement via un ordre exécutif: "On m'a toujours dit qu'il fallait un amendement constitutionnel". "Vous savez quoi? Ce n'est pas le cas", avance-t-il au cours de l'entretien". "C'est en cours. Cela va se faire, avec un décret", a-t-il poursuivi.

More news: Fortnite 'Save the World' sera gratuit, mais l'année prochaine

Donald Trump a même affirmé qu'il comptait se passer d'un amendement constitutionnel pour supprimer le droit du sol.

"Le prétendu droit du sol, qui coûte à notre pays des milliards de dollars et est très injuste pour nos concitoyens, se terminera d'une façon ou d'une autre", écrit-il mercredi sur Twitter.

L'initiative du président américain, venu offrir ses condoléances à la ville après le massacre de onze juifs samedi 27 octobre, "a suscité plus de protestations que d'éloges, beaucoup l'accusant d'avoir, par sa rhétorique, attisé l'hostilité envers les immigrés et les minorités", souligne le quotidien, qui penche à gauche.

En réalité, une trentaine de pays, dont la France, appliquent le droit du sol. L'Institut de recherches Pew, cité par l'AFP, estime qu'en 2014, environ 275 000 enfants sont nés aux Etats-Unis de parents en situation irrégulière.

Like this: