Published: Jeu, Novembre 01, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Bientôt une taxe sur les colis livrés à domicile ?

Bientôt une taxe sur les colis livrés à domicile ?

Dans les faits, David Lisnard propose d'instaurer un abattement automatique de 10% de la taxe foncière des commerces inférieur à 400 m2. C'est en tout cas l'objectif de cet amendement déposé par un député LREM dans le projet de loi Finances.

Taxer les colis livrés à domicile pour soutenir les petits commerces de proximité, c'est l'idée de David Lisnard, le maire LR de Cannes, dans les Alpes-Maritimes. C'est ce que souhaite David Lisnard, maire de Cannes et vice-président de l'Association des maires de France (AMF), révèlent Les Echos, mardi 30 octobre 2018.

La taxe, si elle est mise en place, serait-elle appliquée à la totalité des achats en ligne? L'argent récolté servirait à alléger les charges des magasins et commerces de proximité, qui sont frappés de plein fouet par la concurrence du e-commerce, selon nos confrères des Echos.

Le député La République en marche du Pas-de-Calais Benoît Potterie soutient également cette idée.

More news: Six articles pour comprendre la victoire de Bolsonaro au Brésil

Les chiffres parlent d'eux-même: en France, le taux de vacances en centre-ville est passé de 6,2 % en 2001 à 11,3 % en 2016. " Pas question de taxer les livraisons dans les commerces physiques ou dans les points relais, ce mode de livraison qui représente un tiers des 500 millions de livraisons annuelles, leur apporte un peu de rentabilité ", précise-t-il.

À noter que les livraisons effectuées dans les magasins via les réseaux de points relais ou le système "click & collect" ne seraient pas concernées par cette nouvelle taxe baptisée "fiscalité locale commerciale équitable" (FCLE).

" Les consommateurs seraient face à un choix commercial plus équitable, en faveur du dynamisme de leur cœur de ville", estiment les maires, ajoutant que " le e-commerce ne contribue pas autant à l'effort fiscal, fragilise les emplois locaux et consomme de l'espace public à la seule charge du contribuable ". Avec ses équipes, ils ont calculé une réduction fiscale de 335 millions d'euros sur le territoire.

Like this: