Published: Dim, Octobre 28, 2018
Sport | By Catherine Charbonnier

PSG-Naples. Pauleta: "Je suis sûr que Cavani va marquer ce soir"

PSG-Naples. Pauleta:

C'est toujours la même question: cela dépend. Et puis il faut aussi évaluer la disponibilité et la forme de nos joueurs, et ensuite choisir le système adéquat.

C'est paradoxal, alors que le Paris SG n'a jamais semblé aussi dominateur en Ligue 1 ces dernières saisons, il n'a également jamais semblé aussi à la peine en phase de poules de la C1.

Des relents d'individualisme. On attend toujours beaucoup, à chaque fois, de l'attaque du PSG, la fameuse "MCN" Mbappé-Cavani-Neymar. Si l'optimisme affiché par ses joueurs n'est pas spécialement convaincant, vu le ton employé, l'Allemand s'est montré un peu plus mesuré.

More news: Un engin explosif retrouvé chez George Soros

Oui c'est une priorité. "Ce n'était pas possible de faire une mi-temps comme ça". C'est dangereux d'utiliser seulement Rabiot et Verratti, c'est trop compliqué. Des révélations qui donnent un autre visage au mercato raté du PSG, puisque L'Equipe explique que les dirigeants ne voulaient pas d'un joueur de complément au milieu de terrain, mais bien d'un titulaire indiscutable et d'un top player mondial, à l'image de N'Golo Kanté ou Sergej Milinkovic-Savic. Le match contre Naples est de 180 minutes. Vous pouvez penser que l'on joue sans intensité ou que l'on en manque, mais ce n'est pas ça, je n'y crois pas.

A Naples depuis 2010 et sous contrat jusqu'en 2022, l'ailier de 27 ans ne sera pas facile à déloger, sachant que son président Aurelio De Laurentiis a déjà prévenu qu'il ne le laissera pas partir à moins d'une offre à 200 millions d'euros. "C'est difficile pour nous de jouer à fond pendant 90 minutes". Demain, à Marseille, son équipe aura la possibilité de remporter sa 11ème victoire consécutive (en 11 matchs de L1), afin de battre un nouveau record.

Like this: