Published: Ven, Octobre 26, 2018
Sport | By Catherine Charbonnier

Ben Arfa, des éclairs, des ratés et... des crampes — ASSE-Rennes

Ben Arfa, des éclairs, des ratés et... des crampes — ASSE-Rennes

Saint-Étienne et Rennes ont du mal à se départager, c'est une habitude ces dernières années, et pour la neuvième fois en douze matches, les deux équipes se sont quittées sur un match nul (1-1) à Geoffroy-Guichard dimanche. Une rencontre qui aurait pu revenir aux Rennais après un penalty sur le poteau par Hatem Ben Arfa. Pour cela, Sabri Lamouchi a décidé d'aligner Ismaila Sarr en attaque, soutenu par Ben Arfa. Le paradoxe est que, malgré des sorties sans relief, les Stéphanois pointent à la 6e place du classement.

More news: Pôle emploi publie les chiffres du 3e trimestre — Chômage

Outre cette opposition entre deux des joueurs les plus spectaculaires du championnat, Rennes aurait pu aussi marquer un second but sur une tentative de Sarr détournée par Ruffier (54) alors que Saint-Etienne aurait pu prétendre obtenir un deuxième pénalty pour une faute des deux mains de Damien Da Silva sur une action de Mathieu Debuchy. "C'est dommage car c'était peut-être sa meilleure performance", lâche l'entraîneur de Rennes. Un avantage au score que les Verts n'ont pas pu faire fructifier, pris à la gorge par les nombreuses occasions rennaises. "C'est un arrêt exceptionnel".

Like this: