Published: Mer, Octobre 24, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Un commerçant demande à des braqueurs de revenir plus tard… ils s'exécutent

Un commerçant demande à des braqueurs de revenir plus tard… ils s'exécutent

La scène surréaliste s'est produite samedi après-midi à Montignies-sur-Sambre, dans la région de Charleroi en Belgique, rapporte RTL Info. Je leur ai dit: "'Si, je vous assure, je suis tombé sur des cons, ils vont revenir'", témoigne-t-il. Samedi, vers 15h, six individus entrent dans son magasin, écrit Sudpresse. D'emblée, l'un d'entre eux a clarifié leur intention en montrant à Didier une arme glissée sous son t-shirt. "Je leur dis clairement: c'est pas à 15 heures qu'on braque, c'est à 18h30 qu'il faut me braquer!".

Le commerçant en a profité pour contacter la police afin d'avoir du renfort. Didier a alors prévenu la police, qui lui a d'abord ri au nez: "ils ne vont jamais revenir, c'est pas possible!" . "Ils me demandent: 'Sous quel prétexte vous pensez que oui?' Je réponds: 'Je suis bon vendeur et je pense que je suis pas sur des lumières". Nouveau coup de bluff de la part du gérant, qui dit avoir gagné du temps avant l'arrivée de la police. Mais ils sont arrivés beaucoup trop tôt pour Didier, qui leur a remis les pendules à l'heure: "Je sors du bureau et je les engueule en disant 'Il faut vous acheter une montre! 18h30, c'est pas 17h30!' Et ils repartent!".

More news: FC Barcelone: bras fracturé pour Messi, 3 semaines d'absence

C'est une histoire complètement folle qui aurait pu être cependant tragique pour un commerçant à Charleroi en Belgique. "Quand on prévoit qu'une agression va avoir lieu, il faut mettre un dispositif en place, ça ne se fait pas du jour au lendemain" martèle-t-il.

Like this: