Published: Jeu, Octobre 18, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Une tuerie dans un collège de Crimée rappelle celle de Columbine

Une tuerie dans un collège de Crimée rappelle celle de Columbine

Au moins 18 personnes ont été tuées ce mercredi 17 octobre et 50 blessées par une explosion qualifiée de "terroriste" dans un collège technique de Kertch en Crimée, ont annoncé mercredi les autorités russes. Selon les enquêteurs, il s'agit de Vladislav Roslyakov, un étudiant de 18 ans, à l'allure slave, qui fréquente l'établissement depuis 2015 et qui se serait suicidé aussitôt après avoir commis son acte, selon le chef du gouvernement de Crimée, Sergueï Axionov.

L'auteur, élève de l'établissement, s'est suicidé. "Le corps a été découvert dans la bibliothèque." . "Le Comité d'enquête avait évoqué dans un premier temps " un engin explosif non identifié bourré d'objets métalliques " et " déclenché dans la cantine du collège polytechnique de Kertch ".

Après l'identification du tueur, le Comité d'enquête de la Fédération de Russie a requalifié les faits "d'attentat terroriste" à "assassinat de plus d'une personne".

"L'examen préliminaire des corps indique que (les victimes) sont mortes de blessures par balle", a précisé le Comité d'enquête.

Le dernier bilan de la tuerie est de 19 morts et de 37 blessés de blessés.

"C'est une tragédie colossale: 18 personnes sont mortes, plus de 40 blessées", a annoncé à la télévision le dirigeant de la Crimée, alors qu'un précédent bilan faisait état de 13 morts.

Carte de la Crimée et de la ville de Kertch où une explosion due à un engin explosif non identifié a fait de nombreux morts
Carte de la Crimée et de la ville de Kertch où une explosion due à un engin explosif non identifié a fait de nombreux

Les premières images de télévision montraient des victimes évacuées du collège dans des ambulances de fortune. "Ce sont des enfants et des employés ", a déclaré à une télévision locale un homme au tee-shirt couvert de sang. "C'est dingue. Je regardais là haut, et il y a eu une explosion au deuxième ou troisième étage: tout a pris feu!", raconte l'un d'eux. "Nous nous sommes tous précipités dans le couloir où des gens étaient en train de courir et de hurler qu'un homme avec une mitraillette tirait sur tout le monde ", a affirmé à l'AFP un élève qui a souhaité conserver l'anonymat". "J'ai vu l'onde de choc qui a brisé les fenêtres", a-t-il ajouté par téléphone, très choqué, ajoutant qu'il n'y " avait pas assez de civières ".

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré aux journalistes que la piste du terrorisme était "considérée" et le président russe Vladimir Poutine a présenté dans un communiqué ses condoléances aux proches des victimes.

Selon le site de l'établissement, le collège technique de Kertch accueille des adolescents âgés de 15 à 17 ans.

"Il y a quelques heures un évènement tragique s'est déroulé en Russie, dans la ville de Kerch". Les autorités de Crimée et le gouverneur de Sébastopol ont décrété un deuil de trois jours.

L'armée russe, citée par les agences, a de son côté décidé d'envoyer 200 militaires tandis que les médias locaux diffusaient des images de blindés et d'hommes en tenue de camouflage se déployant autour de Kertch.

More news: Une télévision diffuse des images de vidéosurveillance — Journaliste saoudien disparu

Like this: