Published: Ven, Octobre 12, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

Le Canada lâche Michaëlle Jean — Francophonie

Le Canada lâche Michaëlle Jean — Francophonie

L'OIF réunit 84 Etats et gouvernements "ayant le français en partage" mais qui comptent parfois peu de francophones, comme la Moldavie (2% de francophones), l'Egypte ou la Bulgarie (3% chacune), selon les derniers chiffres de l'OIF. Ainsi en a décidé ce jeudi 11 octobre, l'Organisation internationale de la francophonie (Oif), lors du 17 ème Sommet de la francophonie qui se tient en ce moment en Erevan en Armenie.

Mais ce choix, aussi "traditionnel" soit-il, ne s'est visiblement pas fait dans la plus grande simplicité.

"D'autres observateurs ont vu dans l'adoubement par Paris de la candidature rwandaise une action politique française visant à promouvoir les intérêts de la France en Afrique".

Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan et trois sénateurs ont jugé "incompréhensible" et "injustifiable" jeudi le soutien apporté par la France à la candidature de la Rwandaise Louise Mushikiwabo à la tête de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Le gouvernement Trudeau a annoncé en début de semaine, à l'aube de l'ouverture du sommet d'Erevan, qu'il se rallierait au consensus se dessinant autour de sa rivale.

La prochaine nomination de Mme Mushikiwabo consacre ainsi le " retour " de l'Afrique à la tête de l'OIF, qui avait toujours été dirigée par des Africains avant Mme Jean.

"La France fait de la Francophonie un levier de rapprochement avec le Rwanda, mais elle utilise ça au détriment des pays démocratiques, des pays africains et même du Canada", a-t-il souligné, en référence au bilan contesté du régime Kagame en matière de droits de l'Homme.

De plus, le Rwanda a remplacé en 2008 le français par l'anglais en tant que langue obligatoire à l'école, avant de rejoindre le Commonwealth, la communauté des anciennes colonies britanniques.

Même à Lomé, Louise Mushikiwabo bénéficie d'un soutien.

Les deux premiers secrétaires étaient l'Egyptien Boutrous Boutros-Ghali et le Sénégalais Abdou Diouf.

More news: La soprano espagnole Montserrat Caballé n'est plus — Décès

La position de François Legault était tellement ambigüe qu'il n'allait emboîter les pas à Justin Trudeau, se donner les coudées franches pour résister aux pressions d'Emmanuel Macron. A en croire son président Edoh komi, la secrétaire générale sortante n'a pas pu s'imposer ni s'affirmer dans toutes les situations auxquelles étaient confrontés les pays membres de son institution.

Le président français Emmanuel Macron a pour sa part rendu "hommage" à Mme Jean pour son combat en faveur des femmes.

Copyright de l'image AFP Image caption Selon l'OIF, 8% de la population mondiale sera francophone en 2050, soit 700 millions.

Selon un rapport publié par l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à l'occasion du sommet d'Erevan, la francophonie compte désormais 300 millions de locuteurs, soit une progression de 10% depuis 2014. Les Émirats arabes unis sont déjà un observateur de l'OIF, tandis que le Qatar est " membre associé", un stade supérieur qui permet de participer à davantage de réunions mais sans cependant octroyer de droit de vote.

Depuis sa création en 2005, les domaines prioritaires de l'OIF n'ont cessé de s'étendre.

Après la défense la langue française et la diversité culturelle, l'OIF s'est intéressée à la défense de la paix, la démocratie et des droits de l'Homme avant de prendre un tour économique.

L'OIF a été créée sous l'impulsion notamment du président sénégalais Léopold Sédar Senghor et du prince cambodgien Sihanouk.

Le premier Sommet de la Francophonie a eu lieu dès 1986 à Versailles, près de Paris.

Les deux signataires encouragent ainsi les gouvernements et la société civile francophone à dénoncer publiquement les violences sexuelles liées aux conflits et à mettre en place de nouvelles stratégies pour mieux combattre ce fléau qui ravage des communautés entières.

Like this: