Published: Mer, Octobre 10, 2018
International | By Marie-Louise Baume

5 000 personnes disparues après le tsunami — Indonésie

5 000 personnes disparues après le tsunami — Indonésie

La catastrophe qui a touché la localité de Palu où vivent quelques 350 000 habitants a aussi fait près de 62 000 déplacés et plus de 1000 personnes sont encore portées disparues.

L'Indonésie avait déjà été frappée en août par une série de tremblements de terre qui ont fait plus de 500 morts et environ 1500 blessés sur l'île de Lombok, voisine de Bali.

Ce chiffre devrait encore grimper, notamment dans la ville de Palu, durement touchée par la catastrophe naturelle. Les recherches de disparus se poursuivront jusqu'au 11 octobre. Sept survivants ont été retirés des décombres dans les quelques jours ayant suivi le séisme, mais ensuite, seuls des corps sans vie ont été récupérés, 27 au total.

Parmi les victimes de ce site se trouvaient cinq sportifs venus pour une compétition de parapente, dont un Sud-Coréen, le seul étranger connu victime de cette catastrophe à ce jour. Les survivants de ces communautés meurtries devraient décider s'ils veulent en faire des sépultures collectives, y ériger un monument ou de les transformer en espaces verts.

More news: La soprano espagnole Montserrat Caballé n'est plus — Décès

A Balaroa, un vaste complexe de logements sociaux quasiment englouti par la boue, Gopal cherche des signes de son oncle et sa tante dans les débris. Les sauveteurs ont fouillé les lieux trois fois sans trouver la moindre trace de sa fille ou de son époux, avec qui la jeune femme s'était mariée il y a deux mois. "Je suis une mère et je ne quitterai pas cet endroit avant que les recherches soient finies ". Sinon, où va-t-on vivre?

Dans les zones les plus reculées, l'étendue des dégâts est encore inconnue et l'aide humanitaire commence tout juste à arriver.

Le Centre de crise et de soutien du ministère de l'Europe et des affaires étrangères coordonne l'envoi du fret humanitaire et de personnels dans la région sinistrée, dont 43 pompiers sauveteurs de la sécurité civile et des agents du ministère de l'Europe et des affaires étrangères. La nourriture et l'eau potable manquent.

La Croix-Rouge estimait lundi avoir soigné plus de 1800 personnes dans ses cliniques et apporté des premiers secours à un nombre équivalent de victimes.

Like this: