Published: Mar, Octobre 09, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

À peine vendue, une œuvre de Banksy... s'autodétruit — Londres

À peine vendue, une œuvre de Banksy... s'autodétruit — Londres

"On dirait qu'on vient de se faire Bankser", a réagi Alex Branczik, un responsable de la maison d'enchères américaine, dans un communiqué. Retour sur un tour de passe-passe technico-artistico-activiste. Le résultat final laissant apparaître ce dernier à moitié vide, la partie découpée de la toile pendouillant dessous. Mais l'artiste a commenté le coup monté sur son compte Instagram en publiant une photo de la peinture, ironiquement accompagnée de la légende: " Adjugé, vendu.

La vente, dont le total s'est élevé à 6,1 millions de dollars, comprenait plus de 300 pièces, dont des objets issus du monde du cinéma, de nombreuses montres et des œuvres d'art moderne. Selon Artsy, des proches de l'artiste auraient réservé des places en nombre et l'un d'entre eux aurait pu déclencher le mécanisme alors que Sotheby's dément toute implication dans ce canular artistique. Une source interne à Sotheby's a aussi affirmé anonymement au site Artsy que les proches de Banksy avaient réservé un grand nombre de sièges pour l'événement. Mais Banksy s'est pris à son propre jeu puisque, depuis, son œuvre vaudrait encore plus cher. "Il a voulu montrer qu'une œuvre d'art, qui vaut plus d'un million d'euros, peut ne plus rien valoir en un clin d'œil", explique un spécialiste de Banksy.

C'est "certainement la première fois dans l'histoire de la vente aux enchères qu'une oeuvre d'art se déchiquette automatiquement après être passée sous le marteau", a souligné la maison d'enchères. Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent les personnes présentes réagir avec stupéfaction et amusement, immortalisant l'instant en mitraillant de photos et en filmant la peinture déchiquetée, tandis que deux employés de la maison d'enchères s'en approchent pour l'emporter.

More news: Comment Charles Aznavour l'a aidé à débuter sa carrière

Du Banksy tout craché: une toile du mystérieux et facétieux street-artiste britannique s'est partiellement auto-détruite vendredi soir devant un public médusé juste après avoir été vendue aux enchères pour 1,2 million d'euros chez Sotheby's à Londres. "Nous avons discuté avec l'acheteur du tableau, qui était très étonné par cette histoire. Nous sommes en train de trouver un arrangement concérnant la prochaine étape", a déclaré un représentant de la maison d'enchères au Financial Times.

La presse britannique spécialisée s'interroge sur une éventuelle complicité de Sotheby's. Pendant ce temps-là, son identité reste un secret bien gardé.

Like this: