Published: Sam, Octobre 06, 2018
International | By Marie-Louise Baume

RDC : le gouvernement et la MONUSCO saluent le Prix Nobel Dénis Mukwege

RDC : le gouvernement et la MONUSCO saluent le Prix Nobel Dénis Mukwege

L'un gynécologue de 63 ans, l'autre victime de 25 ans devenue porte-parole d'une cause, Denis Mukwege et Nadia Murad incarnent un élan planétaire qui dépasse le cadre des seuls conflits, comme en témoigne le raz-de-marée #MeToo déclenché il y a un an jour pour jour. L'an dernier, le Nobel de la paix avait été attribué à la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN), une organisation basée Genève qui lutte contre ces armes de destruction massive.

Ce trafic, Nadia Murad l'a vécu dans sa chair. "Comme nombre de minorités, les Yazidis ont subi le poids de la persécution (.) Les femmes en particulier ont beaucoup souffert et continuent à être victimes de violences sexuelles". Car pour les combattants de l'EI et leur interprétation ultra-rigoriste de l'islam, les Yazidis sont des hérétiques. L'explication: pour l'EI, les Yézidis, des kurdophones fidèles à une religion ésotérique ancestrale, croyant en un Dieu unique, sont des hérétiques. Avec de faux papiers d'identité, elle gagne le Kurdistan irakien, à quelques dizaines de kilomètres à l'est de Mossoul, où elle rejoint les cohortes de déplacés, entassés dans des camps. Son calvaire comprend aussi la perte de six de ses frères et de sa mère, tués par l'EI. Son but reste encore aujourd'hui de faire reconnaître les persécutions commises en 2014 comme un génocide.

"Denis Mukwege et Nadia Murad ont tous les deux risqué personnellement leur vie en luttant courageusement contre les crimes de guerre et en demandant justice pour les victimes", a déclaré la présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen.

More news: Lionel Messi répond au coup de gueule de Luis Suarez — Barcelone

Adoptée en 2008 par le Conseil de sécurité de l'ONU, la résolution 1820 stipule que les violences sexuelles en temps de conflit " peuvent constituer un crime de guerre, un crime contre l'humanité ou un élément constitutif du crime de génocide ".

Le combat de Nadia Murad lui a aussi parfois réservé de bonnes surprises. En dessous, une photo montrait le jeune homme, un bras sur les épaules de Nadia Murad, dont le visage toujours encadré par ses longs cheveux bruns était barré, cette fois, d'un grand sourire. "Le combat pour notre peuple nous a rassemblés et nous poursuivrons ce chemin ensemble", écrivait-elle.

Like this: