Published: Ven, Octobre 05, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

Cristiano Ronaldo accusé de viol: Ce que l'on sait

Cristiano Ronaldo accusé de viol: Ce que l'on sait

La star mondiale du football Cristiano Ronaldo a démenti catégoriquement mercredi avoir violé une Américaine de 34 ans dans un hôtel de Las Vegas en juin 2009, qualifiant le viol de "crime abominable". Cristiano Ronaldo, accusé d'un viol aux États-Unis qui remontrait à 2009, a signé un partenariat à vie avec la marque à la virgule en 2016. Selon le magazine Forbes, l'attaquant de la Juventus Turin est l'un des trois seuls athlètes au monde à avoir signé un tel contrat, avec les stars de la NBA LeBron James et Michael Jordan.

"Je démens fermement les accusations dont je fais l'objet", se défend-t-il, en portugais et en anglais sur ses pages Twitter et Facebook. "Les faits incriminés remontant à presque dix ans ne changent pas cette opinion qui est partagée par tous ceux qui sont entrés en contact avec ce grand champion", écrivent les septuples champions d'Italie en titre sur leur compte Twitter.

Selon son récit, Mme Mayorga avait rencontré Cristiano Ronaldo au Palms Hotel de Las Vegas le 13 juin 2009, chacun faisant partie d'un groupe. La police de Las Vegas indique qu'un rapport d'incident a été signalé la nuit du viol présumé et que le cas a été rouvert le mois dernier après que de nouvelles informations lui sont parvenues.

"Le viol est un crime abominable qui va à l'encontre de tout ce que je suis et de tout ce en quoi je crois, écrit Ronaldo. Aussi déterminé que je sois à prouver mon innocence, je refuse d'alimenter le spectacle médiatique créé par des gens qui cherchent à faire parler d'eux à mes dépens".

More news: Neymar et le PSG torpillent l’Étoile rouge de Belgrade — Ligue des Champions

Fausse polémique? L'avocat de Kathryn Mayorga affirme pourtant le contraire: "Les preuves physiques de agression sexuelle ne sont pas des fake news". Peut-être alerté par la dimension médiatique des révélations du journal allemand Der Spiegel, dans lesquelles une jeune femme l'accuse à visage découvert de l'avoir sodomisée de force le 13 juin 2009 et a exercé des pressions pour lui faire signer un accord financier la contraignant au silence, Cristiano Ronaldo a enfin réagi sur les réseaux sociaux.

Selon Leslie Stovall, l'avocat de Kathryn Mayorga, celle-ci espère non seulement "obtenir justice" en mettant Ronaldo face à ses responsabilités, mais aussi "empêcher que ce qui lui est arrivé n'arrive à d'autres femmes".

Après avoir subi depuis des années un traumatisme psychologique, elle a trouvé "beaucoup de courage", a ajouté l'avocat, pour attaquer le footballeur grâce au mouvement #MeToo qui dénonce depuis un an les abus sexuels commis par des hommes de pouvoir.

Like this: