Published: Mer, Octobre 03, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

Trump: "Une époque terrifiante pour les jeunes hommes" | États-Unis

Trump:

Invitée de l'émission "State of the Union" dimanche matin sur CNN, Kellyanne Conway, proche conseillère de Donald Trump, marque un temps d'arrêt, se racle la gorge puis lance à son interlocuteur: "Je suis une victime d'agression sexuelle".

Alors que le juge américain Brett Kavanaugh poursuit lentement son accession à la Cour suprême, et ce malgré les accusations d'agression sexuelle qui pèsent sur lui, de nombreuses stars ont affiché leur soutien à son accusatrice, Christine Blasey Ford.

"J'ai beaucoup de compassion pour les victimes d'agression sexuelle, de harcèlement sexuel et de viol", a-t-elle expliqué, avant d'ajouter, après un silence: "Je suis une victime d'agression sexuelle".

More news: Garde d'enfant, prix du gaz... ce qui change ce 1er octobre

"Je ne m'attends pas à ce que le juge Kavanaugh (.) ou quiconque soit tenu responsable de ça. Il faut être responsable de sa propre conduite", a-t-elle poursuivi. Visiblement surpris, celui-ci a exprimé sa compassion.

Kellyanne Conway est l'une des personnalités les plus connues de l'Administration Trump. "Je suis profondément désolé pour la douleur que vous avez dû subir". Ce mouvement coïncide aussi avec la condamnation historique plus tôt dans la semaine du comédien Bill Cosby à plusieurs années de prison ferme, pour agression sexuelle. "Il y a des membres du comité judiciaire du Sénat qui ont refusé de démettre Bill Clinton de ses fonctions après qu'il a reçu une fellation dans le bureau ovale et qu'il a menti à ce propos devant un grand jury", a-t-elle souligné, négligeant de rappeler que Monica Lewinsky a toujours qualifié sa relation avec le président de "consensuelle". Lui récuse ces accusations.

Sous la pression des élus démocrates et d'une poignée de républicains, le président américain a ordonné vendredi au FBI de "mener une enquête complémentaire" sur Brett Kavanaugh au lendemain de l'audition au Sénat de son accusatrice, Christine Blasey Ford.

Like this: