Published: Mer, Octobre 03, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Arrestation de 3 personnes dans une opération anti-terroriste — France

Arrestation de 3 personnes dans une opération anti-terroriste — France

En conséquence, le gouvernement a décidé de prendre un arrêté ce mardi pour geler les avoirs en France de la Direction de la sécurité intérieure du ministère du renseignement iranien, ainsi que de deux citoyens iraniens, soupçonnés d'être derrière le projet d'attentat à l'explosif.

Le centre Zahra héberge plusieurs associations parmi lesquelles le Parti antisioniste, la Fédération chiite de France ou France Marianne Télé. Elles sont soupçonnées par les autorités françaises de légitimer le djihad et de faire l'apologie de mouvements terroristes comme le groupe terroriste du Hamas ou le Hezbollah libanais. Selon une source proche du dossier citée par l'AFP, 11 personnes ont été interpellées dans ce cadre, et trois ont été placées en garde à vue.

On pénètre dans ce centre, une grande bâtisse de briques rouges située dans une impasse d'un quartier résidentiel tout proche de l'autoroute, en foulant un paillasson recouvert du drapeau d'Israël. Les forces de l'ordre étaient masquées. De nombreux policiers sillonnaient également le centre de Grande-Synthe, ville de 23 000 habitants à proximité de Dunkerque.

Comme le permet la loi du 30 octobre 2017 qui renforce la prévention d'actes de terrorisme, le préfet du Nord, Michel Lalande, a demandé ces interventions au juge des libertés et de la détention du tribunal de Paris, qui les a autorisées après avis des procureurs de Paris et de Dunkerque. La loi sur la Sécurité Intérieure et la Lutte contre le Terrorisme (SILT) est récente.

More news: Emmanuel Macron attendu sur certains dossiers — Antilles

Dans la matinée, le quartier où est installé le siège du Centre Zarah France était totalement bouclé. Cette association religieuse est "suivi en raison du soutien marqué" à "plusieurs organisations terroristes". La préfecture du Nord a inscrit l'opération "dans le cadre de la prévention du terrorisme". Les perquisitions ont débuté à 6 h, ce mardi, selon la préfecture du Nord.

08h08: Selon France 3 une grosse opération de police est menée ce matin depuis 6h à Grande-Synthe. Près de 200 policiers ont été mobilisés pour perquisitionner non seulement le siège de l'association "Centre Zahra France" mais aussi les domiciles de quelques responsables. En mai 2016, l'association avait posté un article condamnant "le groupe terroriste dirigé par le Calife autoproclamé Abou Bakr al-Baghdadi depuis le 29 juin 2014" (le chef du groupe État islamique, NDLR), le qualifiant de "projet nazi socialo-sioniste".

En 2009, L'Express écrivait qu'une quarantaine de militants du Centre Zahra France et du Parti antisioniste avaient rejoint des manifestations propalestiniennes, à Paris, avec des drapeaux du Hezbollah et des drapeaux israéliens marqués de croix gammées.

Like this: