Published: Mar, Octobre 02, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Les séparatistes radicaux bloquent les routes — Catalogne

Les séparatistes radicaux bloquent les routes — Catalogne

"Ni oubli, ni pardon", scande le compte twitter des CDR. "S'ils ne font rien, nous agirons", a déclaré à l'AFP Ana Sarabia, 48 ans.

Des militants séparatistes catalans bloquent, lundi 1er octobre, une voie de train à grande vitesse, des autoroutes et des artères de Barcelone pour le premier anniversaire d'un referendum d'autodétermination interdit qui avait donné lieu à des violences policières.

La régie du réseau routier a confirmé des coupures des autoroutes A7, entre Barcelone et Valence, et A2, qui relie la métropole catalane à Madrid.

La CUP, parti séparatiste d'extrême-gauche soutien de la contre-manifestation, a réclamé la démission du responsable de l'Intérieur du gouvernement régional, Miquel Buch, pour avoir "permis une manifestation qui faisait l'apologie de la violence policière". Ces images avaient fait le tour du monde.

More news: Macron, l'ancien braqueur et le bras d'honneur

Dans ce contexte de divisions, Quim Torra a salué lundi l'action des CDR "qui font bien de mettre la pression". Selon les organisateurs de ce vote illégal, 2,3 millions d'électeurs, sur un total de 5,5 millions, y avaient participé et 90% avaient dit "oui" à une république catalane indépendante.

Quelques semaines plus tard, le 27, les députés séparatistes au parlement régional avaient proclamé l'indépendance, provoquant l'ire des autorités espagnoles. "Tout a commencé le 1er octobre [.] C'est le moment où nous avons décidé collectivement et démocratiquement notre autodétermination, ce qui est la plus grande chose qu'un peuple puisse faire quand il est libre", a poursuivi Torra.

Le gouvernement espagnol avait immédiatement mis la région sous tutelle, dissolvant le parlement et démettant le gouvernement régional, dont une partie s'est enfuie en Belgique.

Le procès des dirigeants séparatistes inculpés pour rébellion et qui risquent jusqu'à 25 ans de prison doit s'ouvrir en janvier prochain.

Like this: