Published: Mar, Octobre 02, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Le Canada et les Etats-Unis ont trouvé un accord

Le Canada et les Etats-Unis ont trouvé un accord

En fin de journée, l'ambassadeur du Canada à Washington David MacNaughton avait déclaré que "beaucoup de progrès" ont été accomplis tout au long du week-end. Washington et Mexico s'étaient entendus sur les termes d'un nouvel Aléna fin août, ce qui avait accru la pression sur les épaules du Premier ministre Justin Trudeau. "Mais nous n'y sommes pas encore", a confié le diplomate en quittant les négociateurs canadiens à Ottawa pour repartir vers la capitale américaine, se disant "optimiste".

Le nouvel accord de libre-échange USA-Canada-Mexique, signé dimanche entre Ottawa et Washington, de concert avec le Mexique, va avoir "des conséquences néfastes" pour les producteurs français, explique lundi 1er octobre sur franceinfo Lionel Fontagne, économiste, professeur à l'Université Panthéon-Sorbonne, membre du Cercle des économistes.

Le gouvernement du Premier ministre canadien Justin Trudeau a accepté d'assouplir son marché laitier pour les producteurs américains, en échange notamment du maintien du système d'arbitrage des litiges commerciaux.

"Je peux vous dire ceci: vous aurez demain matin des nouvelles, dans un sens ou dans l'autre, qui seront importantes et peut-être de nature à faire bouger les marchés", a-t-il dit dimanche sur Fox News, sans autre précision. Le conseiller a rappelé que la date butoir était fixée à dimanche soir minuit, afin de pouvoir transmettre au Congrès le texte de l'accord.

More news: Le bilan grimpe à 832 morts — Séisme en Indonésie

Le président américain Donald Trump a salué lundi un "nouvel accord commercial magnifique" avec le Mexique et le Canada, arraché à la dernière minute dans la nuit de dimanche à lundi pour remplacer un traité de libre-échange crucial pour les économies des trois pays et vieux de près de 25 ans. "Nous verrons ce qui se passera avec le Canada, s'ils se joignent [à l'accord] ils doivent se montrer équitables", lançait Donald Trump, en réitérant ses vives attaques contre les taxes protégeant le secteur laitier canadien.

Selon une des sources de Reuters, le gouvernement canadien s'est engagé à dédommager les producteurs concernés par cet accord.

Le texte ne résout toutefois pas le contentieux né de l'instauration par Washington de barrières douanières aux importations d'acier et d'aluminium canadiens, ont dit des sources canadiennes. "Nous demeurons concentrés sur le contenu de l'accord, pas sur le timing", a précisé Adam Austen, porte-parole de la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland.

Plusieurs dates-butoir étaient déjà passées sans conclusion. Une brèche dans la gestion de l'offre canadienne décriée tant par l'industrie que par la classe politique québécoise.

Like this: