Published: Ven, Septembre 28, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

L'horticulteur au chômage réprimandé par Emmanuel Macron a trouvé un travail !

L'horticulteur au chômage réprimandé par Emmanuel Macron a trouvé un travail !

L'horticulture, c'est terminé pour Jonathan.

Le 15 septembre, lors des Journées du Patrimoine, le chef de l'État avait sèchement conseillé au jeune homme de 25 ans de "traverser la rue" pour trouver du travail dans la restauration ou le bâtiment.

Il aura finalement suivi le conseil présidentiel, qui lui a également été donné par un directeur d'agence d'intérim et va passer des entretiens d'embauche pour devenir cariste, rapporte BFMTV jeudi 27 septembre. Avec l'aide d'une agence d'intérim qui lui a fait passer un bilan de compétences, il a trouvé un poste de cariste, un domaine où l'offre est importante. "Il m'a dit qu'il n'était pas du tout arrêté par l'idée de travailler dans un domaine spécifique et que tout ce qu'il voulait, c'était travailler pour pouvoir s'en sortir", explique le directeur, Julien Pruneau, à nos confrères. "J'ai dit que j'avais un CAP horticole et tout le monde s'est focalisé dessus, mais j'ai fait plein d'autres choses aussi, assure Jonathan".

More news: L'ancien Premier ministre français Manuel Valls candidat à la mairie de Barcelone

"Cette histoire est positive, dans un sens ou est-ce que je ne vais pas exercer comme il (Emmanuel Macron) l'a dit dans l'hôtellerie ou le bâtiment?" CV et lettre de motivation sous le bras, le jeune homme de 25 ans a tenté l'expérience dans le quartier de Montparnasse et fait chou blanc. "J'aime autant horticulteur que cariste", a notamment déclaré Jonathan face à la caméra.

Le président lui avait alors suggéré alors de changer de secteur. "Ils veulent simplement des gens qui sont prêts à travailler." .

Like this: