Published: Lun, Septembre 24, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

Sa curiosité l'amène en Corée du Nord — Gérard Depardieu

Sa curiosité l'amène en Corée du Nord — Gérard Depardieu

"Je me rendrai en Turquie au mois d'octobre et je rencontrerai M. Erdogan à cette occasion", a-t-il déclaré au journaliste turc venu l'interroger, précisant vouloir demander la nationalité du pays. L'écrivain a proposé à l'acteur de l'accompagner pour ce voyage qu'il avait déjà prévu, puis a décidé de le filmer. "J'arrive à une heure et demie de film à peu près, film que je vais appeler '70', pour commémorer ces deux anniversaires connexes: les 70 ans de la République populaire démocratique de Corée, et la naissance de Gérard Depardieu, deux monstres sacrés", a-t-il ajouté. Les voir mêlés l'un à l'autre était une expérience absolument hors norme. "Pourquoi? Parce que j'ai vu se fissurer le logiciel nord-coréen à mesure que Gérard pénétrait dans le pays", estime l'écrivain.

Critiqué en 2012 pour son exil fiscal en Belgique, Gérard Depardieu avait écrit à Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre, pour annoncer qu'il comptait rendre son passeport français.

More news: Salut nazi : le supporter de l'OL déjà identifié

À l'initiative d'un voyage en Corée du Nord début août avec Gérard Depardieu, Yann Moix raconte, vendredi 21 septembre sur France Inter, la rencontre entre ces "deux monstres opaques".

Like this: