Published: Mer, Septembre 19, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Les Etats-Unis taxent 200 milliards de dollars de produits chinois

Les Etats-Unis taxent 200 milliards de dollars de produits chinois

Pékin avait déjà indiqué envisager de nouveaux droits de douane sur 60 milliards de dollars de produits américains.

REVUE DES MARCHÉS Le moral des marchés nord-américains maintenait son cap à midi malgré plusieurs rebondissements dans la saga des conflits commerciaux entre les États-Unis et la Chine.

Donald Trump a accusé mardi la Chine de "tenter d'influencer" les élections américaines par ses sanctions commerciales, après l'annonce, par Pékin, de "représailles" aux nouveaux tarifs douaniers annoncés lundi par Washington, une nouvelle escalade dans la guerre commerciale.

En attendant, le pays pourrait ne pas revenir à la table des négociations destinées à trouver un compromis: cette nouvelle salve américaine " ajoute de l'incertitude " aux pourparlers, a insisté plus tôt mardi Geng Shuang, porte-parole de la diplomatie chinoise. Avec 153 milliards d'euros de produits américains chaque année, la Chine n'importe pas assez pour s'aligner sur les Etats-Unis avec la seule arme des tarifs douaniers.

" De telles discussions doivent se tenir sur la base de l'équité, de l'égalité et de la bonne foi".

More news: Desperate Housewives : Marcia Cross, évoque son combat contre le cancer

Pékin a également annoncé mardi le dépôt d'une plainte additionnelle devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) dans le contentieux en cours contre Washington sur cette série de droits de douane. Mais le gouvernement chinois est de plus en plus désarmé face à la détermination de Donald Trump.

Le gouvernement américain, qui a achevé début septembre les consultations publiques, a décidé d'épargner certains produits de grande consommation des taxes de 10% tels que les montres connectées, des produits textiles et agricoles ou encore les chaises hautes et les sièges automobiles pour enfants, ainsi que les casques de protection pour les cyclistes, ont expliqué des responsables américains.

Le président américain, qui souligne inlassablement qu'il a du "respect" et de "l'affection" pour son homologue chinois Xi Jinping, martèle que les tarifs douaniers placent les Etats-Unis dans une posture de négociation "très forte".

Lundi, Donald Trump avait précisé, dans un communiqué transmis par la Maison-Blanche, le calendrier de mise en place des nouvelles taxes à l'encontre de la Chine.

Son conseiller économique Larry Kudlow a toutefois assuré que les Etats-Unis étaient ouverts au dialogue "à tout moment".

Like this: