Published: Sam, Septembre 15, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Gard : une voiture fonce sur la foule en pleine feria à Nîmes

Gard : une voiture fonce sur la foule en pleine feria à Nîmes

Sa voiture, une Peugeot blanche, a terminé sa course empalée dans une barrière de sécurité installée en prévision de la féria de Nîmes qui doit débuter vendredi. Il a ensuite été appréhendé par les autorités dans un état de "relative confusion mentale ", puis hospitalisé. Il aurait tenté de s'enfuir avant d'être interpellé par les forces de l'ordre.

"Plusieurs témoins de la scène, interrogés par l'AFP, rapportent que l'homme a crié "Allah akbar" (Dieu est le plus grand)" au moment des faits.

More news: La Corée du Nord tient son défilé militaire

Ce Français n'était pas fiché S, mais il était déjà connu des services de police pour des délits mineurs comme des vols. La piste d'un acte terroriste n'est donc pas confirmée pour l'instant. Cet homme de 36 ans est marié et réside à Nîmes. L'individu est inconnu de la police pour des faits de radicalisation, indique à L'Express une source proche de l'enquête, qui précise que le trentenaire est néanmoins détenteur d'un casier judiciaire "pour des petits délits". Sa garde à vue sera probablement ordonnée dans la matinée. Le parquet anti-terroriste n'a pas été saisi. Il n'a toujours pas été auditionné par les enquêteurs. Objectif Gard rapporte qu'une équipe de démineurs, venue de Montpellier a été dépêchée sur place et a commencé à travailler sur les lieux vers 4h du matin. Stoppé par les barrières anti-intrusions, le conducteur a en effet été "passé à tabac avant l'arrivée rapide de la police", ajoute La Gazette de Nîmes, qui cite également l'adjoint à la sécurité Richard Tibérino: "Il a été sévèrement corrigé et a fini à l'hôpital ". Deux piétons ont été légèrement blessés.

Like this: