Published: Ven, Septembre 14, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

Harvey Weinstein à nouveau mis en cause dans une vidéo — Harcèlement

Harvey Weinstein à nouveau mis en cause dans une vidéo — Harcèlement

Une vidéo de Harvey Weinstein a été diffusée mercredi 12 septembre à la télévision américaine, le montrant en train de toucher et de faire des remarques sexuelles à Melissa Thompson dans ce qui était censé être une réunion de travail. La chaîne britannique Sky News s'est procurée une vidéo compromettante pour le producteur. Sauf que le producteur Harvey Weinstein est seul au rendez-vous et fermera la porte après avoir demandé à ses assistants de ne pas le déranger.

"Ai-je le droit de flirter avec toi?" Après avoir rapidement accepté d'utiliser la technologie pour promouvoir ses films, Melissa Thompson a déclaré que le producteur avait mis sa main sous sa robe. Le rituel était bien souvent le même: Harvey Weinstein persuadait les actrices de monter dans ses chambres d'hôtel pour parler d'un prochain grand rôle qu'il aimerait leur confier avant de les agresser voire de les violer. Lors d'une réunion d'affaires en 2011, on le voit caresser le dos de Melissa Thompson, l'une de ses accusatrices, puis lui tenir des propos inappropriés. La vidéo et le témoignage de Melissa Thompson ont été pris en compte dans une action collective menée contre Harvey Weinstein. "Il s'agit d'une nouvelle tentative de déshonorer publiquement M. Weinstein pour un gain financier et nous ne le tolérerons pas". Gênée, la jeune femme lui répond: "Euh, on verra, un peu ".

Le producteur fait alors plusieurs commentaires suggestifs. Elle plaisante: " Les données, c'est chaud!

More news: Mort de Mac Miller : l'hommage émouvant d'Ariana Grande

Octobre 2017: le New York Times publiait l'enquête qui allait précipiter le puissant producteur d'Hollywood, Harvey Weinstein, vers une chute sans fin. Laisse-toi faire. Ca va aller, est-ce que tu veux que ça continue? Au cours de cette séquence, Harvey Weinstein discute avec l'actrice Melissa Thompson. On l'entend effectivement prononcer les paroles suivantes: "C'est un peu haut".

La jeune femme a expliqué sur Sky News qu'elle ne voulait pas "gâcher la réunion " et tentait de "sauver la face " et de "gérer la situation ", mais ne pense pas l'avoir encouragé. "Si j'essayais de me battre pour m'éloigner de lui, il se déplaçait alors à un endroit où il pouvait m'enfermer". Je me sentais constamment prise au piège, où que j'aille.

Like this: