Published: Jeu, Septembre 13, 2018
International | By Marie-Louise Baume

La Corée du Nord tient son défilé militaire

La Corée du Nord tient son défilé militaire

Ce 9 septembre, la Corée du Nord organise un impressionnant défilé militaire afin de commémorer les 70 ans de sa fondation, dans un contexte de relatif dégel de ses relations diplomatiques avec l'Occident.

Ces festivités, sous l'oeil de Kim Jong Un, troisième homme de la dynastie au pouvoir, sont aussi un moment important pour les observateurs de ce pays fermé, qui scrutent ses dernières avancées. De manière plus anecdotique, l'acteur français Gérard Depardieu est aussi présent.

Les avions de chasse ont inscrit 70 dans le ciel de Pyongyang, en Corée du Nord, pour célébrer l'anniversaire de la création de la république nord-coréenne, dimanche 9 septembre.

Puis, sont venus les missiles, point d'orgue traditionnel des défilés.

Mais "cette année, [il n'y avait] pas de missiles balistiques intercontinentaux capables de frapper les États-Unis, comme c'était le cas l'an dernier", relate Arnaud Miguet, envoyé spécial à Pyongyang, avant de rajouter: "La Corée du Nord semble avoir entamé un tournant moins belliqueux, et veut s'ouvrir au monde".

Tout déploiement de missile de longue portée aurait semé le doute sur l'engagement nord-coréen en faveur de la dénucléarisation, a-t-il ajouté.

More news: Un quart des utilisateurs américains ont supprimé l’application — Facebook

"Si les détails de cet éventuel sommet restent à définir, son idée même risque d'alimenter les débats au sein de la Maison-Blanche, où nombre de conseillers redoutent de voir Donald Trump se faire manipuler par un Kim Jong-un qui n'aurait pas d'intérêt fondamental à accepter de rendre ses bombes atomiques".

Ce défilé de deux heures a vu des milliers de personnes de tous milieux, dont des soldats, des ouvriers, des paysans et des étudiants, parader sur la Place Kim Il Sung, agitant des fleurs et criant des slogans tels que "Vive le dirigeant suprême Kim!".

Pékin est le grand protecteur et partenaire commercial de la Corée du Nord.

Le président russe a insisté dans sa requête, évoquant pour la Corée du Nord la nécessité de garanties internationales auxquelles ont droit les puissances numéraires.

"Mais certaines choses ne changent pas".

Like this: