Published: Jeu, Septembre 13, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Kinéis, la première constellation européenne de nanosatellites pour l'Internet des objets

Kinéis, la première constellation européenne de nanosatellites pour l'Internet des objets

Cependant, à l'heure actuelle, 90 % de la surface du globe est "non connectée" ou connectée à des coûts souvent prohibitifs, sans mentionner la complexité d'usage.

La société toulousaine CLS (Collecte Localisation Satellites), opérateur du système des balises Argos et filiale du Cnes, entend bien œuvrer en ce sens via sa nouvelle structure dénommée Kinéis. Professionnels et grand public auront accès à un "service de localisation et de connectivité satellitaire mondial, simple d'emploi et abordable". Ceux-ci seraient dotés d'un modem Kinéis pour localiser et transmettre des données, selon une technologie de communication unique, peu onéreuse, développée sur mesure et dédiée aux objets connectés. " Certaines agences demandent au Cnes de payer le lancement de la charge utile Argos, donc le modèle devient compliqué et coûte sept fois plus cher que des nanosatellites dédiés, explique Christophe Vassal, président du directoire de CLS". Et elle ne se contentera pas uniquement de suivre la migration des animaux.

Selon une étude, 30 milliards d'objets seront connectés dans le monde en 2030: voitures, montres, bateau, etc. Et cela concerne des domaines aussi différents que l'agriculture, le transports, les loisirs extrêmes, la navigation, la logistique, la pêche, etc. Un marché gigantesque et en pleine expansion sur lequel les entreprises du spatial misent, notamment à Toulouse.

More news: Un quart des utilisateurs américains ont supprimé l’application — Facebook

La connectivité Kinéis s'appuie sur une nouvelle constellation satellitaire constituée de 20 nano satellites, conçue par Thales Alenia Space, en collaboration avec Nexeya et Syrlinks.

Kinéis souhaite travailler avec les opérateurs IoT terrestres, les opérateurs satellites existants et les fabricants d'objets connectés.

Like this: