Published: Jeu, Septembre 13, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Aucun des 1600 conseillers techniques sportifs "ne perdra son emploi" — Maracineanu

Aucun des 1600 conseillers techniques sportifs

Sans doute conscient des commentaires qui allaient suivre cette première sortie médiatique de la ministre, l'entourage de Roxana Maracineanu a précisé un peu plus tard à l'AFP qu'elle s'inscrivait "dans une démarche collective avec le gouvernement", vantant ses échanges "très constructifs" avec le Premier ministre Edouard Philippe, qu'elle doit rencontrer ce lundi.

La ministre des Sports tiendra un point presse dans la cour de l'Hôtel de Matignon à l'issue de ce rendez-vous. Il s'agit des directeurs techniques nationaux, entraîneurs nationaux et conseillers techniques nationaux ou régionaux.

En cause, une seconde baisse consécutive du budget des sports et surtout la suppression progressive de 1600 postes de conseillers techniques sportifs, soit la moitié des effectifs du ministère.

Il y exigeait un déplafonnement des taxes sur les jeux, les paris sportifs et les droits télés dévolues au sport afin d'assurer la future agence d'un budget de départ de 400 millions d'euros, équivalent à celui du ministère.

"Dans le cadre du processus 'Action publique 2022', vous serez appelés à appliquer un schéma d'emplois de moins 1.600 équivalents temps plein au cours de la période 2018-2022", explique le document.

More news: "Le plus important, c’est d’être champions du monde" — Griezmann

Les agents du ministère travaillent aussi dans les directions régionales ou départementales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale. Une nouvelle Agence nationale du sport devrait être créée en 2019 pour piloter le haut niveau et le sport pour tous, avec une gouvernance partagée entre Etat, mouvement sportif et collectivités territoriales. Ce qu'elle a donc fait dimanche matin en marge de "La Parisienne", l'épreuve de course à pied réservée aux femmes dans la capitale: "Je pense que cette annonce [vendredi] est vraiment très brutale et ce ne sont pas les bons mots qui ont été employés".

L'ancienne championne du monde de natation a promis "de chercher des solutions".

"Celle-ci a réaffirmé qu'" il n'est pas question de licencier les CTS (conseillers techniques sportifs). De quoi rassurer Philippe Bana, le président de l'association des directeurs techniques nationaux, qui a exprimé sa "satisfaction" après une rencontre avec la ministre.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a salué lundi la "sincérité" de Roxana Maracineanu. "Tout le monde est d'accord pour dire que leur mode de gestion doit évoluer en concertation avec l'ensemble des acteurs et dans le respect du rôle et des prérogatives de chacun", a ajouté. "L'un des objectifs est de donner plus de responsabilités, de moyens et d'autonomies aux fédérations sportives pour leur permettre de développer le haut niveau, animer le réseau des clubs et associations sportives", a affirmé Edouard Philippe dans un communiqué.

"C'est une base de discussion, à l'évidence, et après, c'est dans la discussion qui se fera avec le Premier ministre que les choses se stabiliseront", a souligné Bejamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, lors de l'émission BFM Politique (BFMTV, Le Parisien), rappelant que le projet de loi de finances "complet" serait présenté "à la fin du mois".

Like this: