Published: Mer, Septembre 12, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Trump veut qu'Apple "produise américain" : pourquoi ce n'est pas si simple

Trump veut qu'Apple

Apple avait déclaré la veille qu'une partie importante de ses produits, dont l'Apple Watch, serait probablement affectée par de tels droits de douane; il n'avait fait aucune mention de l'iPhone. Donald Trump a par ailleurs menacé vendredi de viser les 267 milliards de dollars de produits chinois importés restant, ce qui implique que la totalité des produits chinois entrant aux Etats-Unis sont susceptibles d'être taxés. Le président américain a réagi via Twitter aux inquiétudes de la firme à la pomme quant à un nouveau projet de taxer à 25% pour 200 milliards de dollars de biens importés depuis la Chine.

Dans sa missive (PDF), Apple écrit qu'une telle mesure couvre un large éventail de ses produits utilisés aux États-Unis. "Excitant!", a ainsi déclaré le président américain.

"

"Vous n'avez qu'à produire aux États-Unis!"

". Par rapport aux produits, cela se traduirait par une diminution de la rentabilité de l'Apple Watch et des AirPods de 10 à 20%, soit moins de 1% sur les bénéfices d'Apple au cours de l'exercice 2019.

More news: GP de San Marin. Fenati appuie sur le frein d'un adversaire [Vidéo]

"Les prix pratiqués par Apple pourraient augmenter à cause des taxes que nous pourrions imposer à la Chine - mais il y a une solution simple avec laquelle il y aurait ZÉRO taxe". Fabriquez vos produits aux États-Unis plutôt qu'en Chine. "Commencez à construire des usines dès maintenant". De lourdes taxes douanières imposées sur l'importation de produits venus de Chine risquent de peser.

Apple a dressé une liste des produits qui seront affectés par ces tarifs supplémentaires et on en retrouve la majorité de ses produits.

Apple n'a pas commenté cette déclaration du président américain. "Eh bien, rapatriez votre production aux Etats-Unis!" Il aurait pour conséquence d'augmenter drastiquement les coûts de production, de réduire les marges et de gonfler la facture pour le consommateur final. Ce sont les consommateurs américains qui se verront les plus touchés par cette hausse de prix. C'est en substance la réponse qu'a fait Donald Trump à Apple.

Like this: