Published: Mer, Septembre 12, 2018
Médecine | By Giselle Gaudin

Coup de frein sur les dépenses en 2017 — Santé

Coup de frein sur les dépenses en 2017 — Santé

En 2017, chaque Français a dépensé 2977 euros, en moyenne, pour ses frais de santé.

Les résultats des comptes de la santé 2017 viennent d'être publiés par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees). Ces dépenses en soins et en biens médicaux s'élèvent à 2 977 euros par habitant, selon un rapport de la Drees, le service statistiques du ministère de la santé. Les plus gros postes de dépenses sont les soins hospitaliers, qui "pèsent " 92,8 milliards d'euros, suivis par les soins de ville avec 53,4 milliards.

Qui payent pour les dépenses de santé?

More news: "J'entraînerai de nouveau dans peu de temps", Zinédine Zidane

77,8 % de la consommation de soins et de biens médicaux est prise en charge par la Sécurité sociale et 13,2 % par les organismes complémentaires (mutuelles, institutions de prévoyance et sociétés d'assurances).

Comparée à 2016, elle enregistre une hausse de 1,3%, la plus faible depuis dix ans, en raison d'un fort ralentissement des soins hospitaliers (+0,9% après +1,7% en 2016). C'est chez nous que la part des dépenses de santé qui reste assumée par les ménages est la moins élevée. La part de la Sécurité sociale a progressé de 0,2 point en moyenne par an entre 2008 et 2017, notamment du fait de la hausse du nombre d'assurés exonérés du ticket modérateur liée au vieillissement de la population et au développement des pathologies chroniques. Cette dépense inclut l'ensemble des biens médicaux et soins courants, y compris ceux des personnes prises en charge au titre des affections de longue durée (ALD); elle exclut en revanche diverses composantes de la dépense relatives notamment à la gestion et au fonctionnement du système ainsi qu'aux soins de longue durée, comptabilisés dans la dépense courante de santé (DCS). Notons d'ailleurs qu'au sein des pays de l'OCDE, la France est le pays où le reste à charge des ménages est le plus limité. C'est d'ailleurs l'inégalité la plus souvent citée comme étant " la moins acceptable ".

Like this: