Published: Mar, Septembre 11, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Une septuagénaire amnésique à la recherche de son identité — Perpignan

Une septuagénaire amnésique à la recherche de son identité — Perpignan

Une démarche que Marie Bonheur entreprend avec une certaine appréhension puisqu'elle se doute que si elle a tout oublié c'est sans doute qu'elle a "vécu quelque chose de traumatisant et [qu'elle a dû] mettre des barrières".

Retrouvée inconsciente dans une rue de Perpignan en février 2018, une septuagénaire ne se rappelle plus de rien, pas même de son vrai prénom. Dans le but de retrouver son identité, elle lance un appel à témoin. En février dernier, une retraitée a été retrouvée inconsciente et couverte d'ecchymoses par des passants près de la gare de Perpignan, rapporte France Bleu. "J'étais dans une espèce de brouillard ", raconte-t-elle.

Quand elle s'est réveillée aux urgences, elle n'arrivait même pas à se rappeler de son nom. "Je me suis retrouvé devant le problème suivant: qui suis-je?"

"Je suis comme un chien perdu sans collier".

More news: L'animateur Frédéric Lopez ne présentera plus "Rendez-vous en terre inconnue" — Télévision

Marie vit aujourd'hui à contrecœur dans une unité médicale. Mais c'est dur: elle n'est pas malade, n'a pas besoin de médicaments, et dépérit dans cette structure.

Une information révélée par nos confrères de France Bleu Roussillon pour aider une septuagénaire en quête de sa propre identité. Je ne prends aucun médicament.

Ainsi, la seule solution qui est venue dans l'esprit de Marie Bonheur a été l'appel à témoins qu'elle a lancé ce week-end dans les médias: "Il y a forcément des gens qui me connaissent " espère-t-elle.

Marie Bonheur est également confrontée à une difficulté de taille: pour la société, elle n'existe pas. J'ai peur de retomber sur les images de ce que j'ai subi. Marie Bonheur ne peut pas non plus avoir accès à l'aide juridictionnelle. Je me demande s'il est possible de reprendre ma vie. Le plaisir d'un café ou d'une tablette de chocolat c'est quand on veut bien lui offrir déplore Xavière Lethuillier, mandataire judiciaire à la protection des majeurs. Est-ce que je vais y arriver?

Like this: