Published: Mar, Août 28, 2018
Médecine | By Giselle Gaudin

Algérie: 41 cas de choléra recensés dans quatre wilayas

Algérie: 41 cas de choléra recensés dans quatre wilayas

Depuis début août, 46 personnes ont été contaminées par cette maladie, qui s'est propagée à une nouvelle région.

Le ministère français des Affaires étrangères a émis, dimanche 26 août, une note dans laquelle il appelle les Français vivant ou voyageant en Algérie à la vigilance après l'annonce d'une épidémie de choléra qui touche plusieurs wilayas, dont Alger.

Le média en ligne TSA (Tout sur l'Algérie) indique, citant une source médicale, que "l'Institut Pasteur et le ministère de la Santé étaient au courant de la nature de la maladie au moins dès le lundi 20 août". Un de ces malades a succombé à l'hôpital de Blida, cinquième ville du pays avec quelque 300 000 habitants, située à 50 km au Sud d'Alger, a-t-il précisé. Un cas a été confirmé dans la wilaya (l'équivalent d'une préfecture) de Médéa et un cas suspect recensé dans celle d'Aïn Defla. Le premier décès avait été annoncé vendredi, et s'était produit à Blida. "De ce fait, cette source, a été condamnée et interdite à la consommation", a précisé le ministère.

More news: Budget 2019 : Edouard Philippe se jette à l'eau

Les autorités sanitaires excluaient jusqu'ici une contamination par l'eau, indiquant privilégier la piste d'aliments mal lavés, puis une propagation par contacts au sein des familles. Les derniers cas "sporadiques" de choléra recensés en Algérie remontaient à 1996, selon le Dr Fourar. Du côté algérien, un médecin spécialiste nous a assuré qu'"il est difficile de voyager dans un état pareil" mais il n'a pas exclu non plus qu'"il était possible d'être en période d'incubation et que la prudence est de mise" partant du principe que cette période est de courte durée.

Depuis quarante-huit heures et plus particulièrement depuis vingt-quatre heures, les algériens des wilayas du nord sont gagnés par une grande panique suite à l'apparition de dizaines de cas avérés de choléra.

Après que le ministère algérien de la Santé ait confirmé, samedi 25 août 2018, que deux personnes sont mortes du choléra alors que 139 autres malades ont été hospitalisés, le Maroc prend des mesures préventives à l'instar de la Tunisie et de la Libye.

Like this: