Published: Ven, Août 24, 2018
Médecine | By Giselle Gaudin

Meilleur Samu de France — Orléans

Meilleur Samu de France — Orléans

Les chiffres sont inquiétants. En 2016, sur les 29,2 millions d'appels passés par les patients aux 101 centres du SAMU, 4,6 millions n'ont pas reçu de réponse, selon une enquête publiée mercredi par Le Point. Cela signifierait que 4,6 millions d'appels ont été ignorés.

En revanche, à Reims et Chaumont, le taux de réponse est inférieur à 89%. L'hebdomadaire s'est appuyé sur les chiffres de la statistique annuelle des établissements de santé collectés chaque année par le ministère de la Santé auprès des hôpitaux. Ces données ne sont pas infaillibles. " Pour le Samu 66, les chiffres transmis à la SAE en 2016, ne sont pas du tout fiables, car nous avons eu des dysfonctionnements importants dans le logiciel de gestion des appels et beaucoup d'appels traités n'ont pas été comptabilisés ". Par ailleurs, de nombreux services ne transmettent que des informations parcellaires. Seuls deux Samu sur 100 en France réussissent à répondre à 99% de leurs appels en moins d'une minute, ce qui est la recommandation.

Selon les chiffres du ministère, le Samu parisien où s'est rendue une équipe de France 3 affiche l'un des plus faibles taux de décrochage de France. " Ce sont 80% des centres d'appels qui ne respectent pas les normes".

More news: Les deux Toyota TS050 HYBRID disqualifiées — Silverstone

Faut-il considérer que sur les 2,6 millions d'appels reçus chaque année par les quatre SAMU de l'Assistance publique des hôpitaux de Paris, la moitié demeure sans réponse? Ne faites pas les innocents, les médecins sans doute encore plus que les autres! Interrogé par France Info, le président de SAMU-Urgences de France se défend: "dans ces appels, un certain nombre sont raccrochés immédiatement, ce sont des erreurs". MaxiSciences fait le point sur les éléments phare de cette investigation.

Trois mois après le scandale autour de la mort de la jeune Naomi Musenga, décédée après que son appel au SAMU n'ait pas été pris au sérieux, le service d'urgence est de nouveau pointé du doigt. Pour l'AP-HP, le critère des "quinze secondes " n'est sans doute pas parfaitement pertinent.

Les mauvais élèves, qui sont en dessous de la moyenne, étant Montpellier (82,21 %), Nîmes (81,26 %) et Perpignan avec seulement 57,49 % des appels décrochés! Un certain nombre sont des "appels poche", un certain nombre sont des gens qui se sont trompés. Mais il n'existe pas aujourd'hui de moyen technique pour qualifier la nature et les raisons d'un appel perdu.

Like this: