Published: Jeu, Août 23, 2018
Médecine | By Giselle Gaudin

Cannabis : les enfants victimes d'une "hausse croissante" d'intoxications par ingestion accidentelle

Cannabis : les enfants victimes d'une

Les intoxications par ingestion accidentelle de cannabis chez les enfants de moins de 2 ans ont presque triplé en 4 ans, alerte l'Agence nationale du médicament.

Une étude du réseau d'addictovigilance (surveillance d'addictions, ndlr) montre la "hausse constante, depuis 2014", du nombre de ces intoxications par ingestions accidentelles, note l'agence sanitaire.

L'étude a confronté deux enquêtes: une menée entre 2010 et 2014, et l'autre entre 2015 et 2017. Le résultat est sans appel: il met en évidence "2,5 fois plus d'intoxications" chez les enfants depuis 2014. Et ce sont les moins de deux ans qui sont les plus concernés. Par ailleurs, l'institution précise que dix enfants sont restés à l'hôpital pendant plus de 48h, dont un pendant onze jours. Cependant "aucun décès n'a été rapporté". La consommation de ce type de produits chez les enfants provoque des détresses respiratoires, de la somnolence, des convulsions et peut même aller jusqu'au coma.

More news: Les deux Toyota TS050 HYBRID disqualifiées — Silverstone

L'Agence du médicament ANSM relève également "cinq fois plus de cas graves".

Les risques sont d'autant plus importants que la teneur en THC du cannabis est élevée, et cette dernière a triplé en dix ans, note l'ANSM.

Les services d'urgences pédiatriques doivent faire une recherche systématique de cannabis (dans les urines et/ou le sang et/ou les cheveux) en cas de signes cliniques évocateurs de cette intoxication.

Like this: