Published: Dim, Août 19, 2018
Divertissement | By Capucine Hennequin

Lady Soul : l'Amérique pleure Aretha Franklin

Lady Soul : l'Amérique pleure Aretha Franklin

A Detroit, de l'usine automobile à l'église New Bethel Baptist Church, à Hollywood Boulevard ou à Harlem, sur les réseaux sociaux et de par le monde les simples fans expriment leur "respect" pour Aretha Franklin, Reine de la Soul. Pendant les quelques années qui suivent, Aretha Franklin enregistre des "tubes" qui vont marquer toute sa carrière, outre Respect. Pendant de longues années, Aretha Franklin a eu une relation amoureuse avec William "Willie" Wilkerson et le couple a choisi de se fiancer en 2012. avant d'annuler cet engagement trois semaines plus tard. La fille de pasteur Clarence LaVaughn Franklin chantait déjà depuis son plus jeune âge dans la paroisse de son père, à Detroit. Si la chanteuse est née à Memphis, c'est dans une autre ville du Michigan qu'elle a grandi: Détroit. Enfant, elle apprend seule le piano et chante à l'église. C'est là que sa voix se forge, que l'émotion se construit...

Si sa carrière devait se résumer à une chanson, ce serait celle-là.

Elle signe en 1960 avec le label Columbia mais ne connaît véritablement la gloire qu'avec son premier album pour Atlantic en 1967, "I Never Loved a Man (The Way I Love You)". Mais si elle m'est étrangère, je ne pourrais rien lui prêter.

Dans les tournées évangéliques de son père, elle découvre le racisme à l'état brut, celui des fast-foods et des pompes à essence qui refusent les clients à la peau sombre.

More news: Au moins 22 morts dans l’effondrement d’un viaduc autoroutier — Italie

C'est une Sylvie DesGroseilliers très émue que Le Journal a rejointe, jeudi, peu de temps après l'annonce du décès d'Aretha Franklin. Ce classique de la musique américaine apparaît dans une trentaine de films, comme Platoon, Blues Brothers ou Forrest Gump. Malheureusement, leur collaboration ne portera pas ses fruits et la future star ne rencontrera pas tout de suite le succès espéré. "J'ai appris beaucoup de choses à la dure", avouera-t-elle.

Pour Jerome Greear, 52 ans, ingénieur du son, les obsèques d'Aretha devront être "présidentielles" pour être à la hauteur de la reine qu'elle était.

Le rythme des sorties se ralentit au fil des années 1990. Légitimement, elle est devenue, en 1987, la première femme à intégrer le Rock'n'roll Hall of Fame et a reçu en 2005, des mains du président George W. Bush, la médaille de la Liberté, soit l'honneur le plus important qui puisse être accordé à un civil américain. Le 20 janvier 2009, Aretha Franklin avait chanté "My Country 'Tis of Thee" et "God Bless America" lors de la cérémonie d'investiture du nouveau président américain. Partout, les hommages se sont multipliés. "Mais je ne vais pas m'en aller et juste m'asseoir sans rien faire". Et d'épeler ce "R-E-S-P-E-C-T", qu'elle semble non plus seulement demander mais bien exiger. Elle luttait contre le cancer depuis 2010, mais continuait à apparaître régulièrement sur scène, la dernière fois en novembre dernier, au gala de la fondation d'Elton John pour la lutte contre le sida.

Like this: