Published: Sam, Août 18, 2018
Sport | By Catherine Charbonnier

Le coup de sang de Poyet était programmé — Bordeaux

Le coup de sang de Poyet était programmé — Bordeaux

Jusqu'à hier soir, le fait de changer d'entraîneur n'était pas une hypothèse. Il semble que le conflit autour de Laborde était donc la goutte d'eau qui a fait déborder le vase pour un entraîneur souvent déçu par ses dirigeants et qui n'a jamais hésité à le faire savoir, y compris en public.

Etes-vous contents de la qualification?

"Je ne suis pas content aujourd'hui, c'est mon plus mauvais jour dans ce club", avait-il lancé. "Ce que le club a fait aujourd'hui avec Gaëtan Laborde, c'est une honte". Et je pense qu'il faut s'arrêter là. On est arrivés à l'hôtel aujourd'hui à 11h45, Laborde n'était pas là. On l'a appelé, il était à Montpellier. Personne ne m'a rien dit.

Le président du club au scapulaire a précisé que Poyet serait "reçu vendredi prochain" pour un nouvel entretien.

More news: Mercato - OM : Un ancien de Ligue 1 pour remplacer Zambo Anguissa ?

Selon RMC et l'Équipe, Thierry Henry est la priorité des Girondins, qui s'activent déjà pour remplacer Gustavo Poyet.

L'aventure n'aura duré que sept mois. Vous n'avez pas les cojones (sic) de dire la vérité. Moi je m'en fous des dirigeants bordelais qui parlent avec vous (en parlant au journaliste). "Je demande respect et professionnalisme, pas plus". "S'il n'y en a pas, peut-être que c'est fini".

Si Gustavo Poyet n'a pas été encore limogé, les premières rumeurs commencent à arriver pour l'entraîneur qui devrait le succéder. Mais de son côté, sur ce sujet, Stéphane Martin explique que "jusqu'à il y a un mois et demi tout allait très bien".

"Je n'ai pas encore pris connaissance de son interview". Ce que la direction a fait avec nous et avec Gaëtan Laborde, c'est une honte. "Je comprends mal ce coup de sang". L'intérim sera assuré par Éric Bédouet sur le banc à Toulouse dimanche (17h00), pour le compte de la deuxième journée de Championnat. Parmi les noms qui circulent au Haillan, celui de Thierry Henry est bien dans la short-list des dirigeants bordelais. Je ne suis pas prêt à justifier des décisions de transferts qu'il a lui-même prise. En colère, il fera le point ce vendredi sur son avenir.

Like this: