Published: Dim, Août 12, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Henri Konan Bédié claque la porte du RHDP pour toujours — PDCI

Henri Konan Bédié claque la porte du RHDP pour toujours — PDCI

Les cartes politiques doivent désormais être redistribuées.

Cette rencontre fait suite à l'audience que le Président du PDCI-RDA a accordée, le 06 juillet 2018, à Daoukro, Mesdames Henriette DAGRI DIABATE et KANDIA CAMARA, respectivement Présidente du RDR et Secrétaire Générale du RDR.

L'actuelle CEI est composée de 17 membres dont quatre représentants des institutions, trois de la société civile, quatre représentants du parti au pouvoir et quatre de l'opposition.

On peut le dire sans risque de se tromper.

Hier mercredi, une dernière tentative pour rapprocher les positions a été tentée.

En réponse à l'exécution de son mandat, ci-dessus cité, le PDCI-RDA a constaté que le 16 juillet 2018, une Assemblée Générale constitutive d'un Parti unifié dénommé RHDP, s'est tenue à l'Hôtel Sofitel Ivoire d'Abidjan, sans qu'elle n'ait été convoquée par le Président de la Conférence des Présidents des Partis Politiques membres du RHDP, Président du PDCI-RDA.

More news: Les Etats-Unis vont créer une "Force de l'espace"

" Il était important que nous venions rencontrer l'ancien chef de l'Etat, celui qui a été toujours au service de la cause nationale, pour échanger avec lui sur ce nouveau contexte, et réaffirmer notre disponibilité à prendre toute notre part dans la constitution de cette nouvelle plateforme, à envisager, dans le cas des élections locales, toutes les possibilités d'alliance afin que ces acteurs de la paix se retrouvent ensemble pour fonder ce nouvel avenir ", nous explique Pascal Affi N'Guessan, président du Front populaire ivoirien.

Le divorce entre le PDCI et le RDR est donc désormais bien consommé au regard du point de non-retour éteint ces dernières semaines.

Alassane Ouattara indiquait avant la formation de ce gouvernement que seuls, les partis signataires de l'accord du parti unifié RHDP y seront.

Henri Konan Bédié ne l'exclut pas.

Mais le parti de Konan Bédié a glissé peu à peu dans l'ombre du RDR.

Une décision qui permettra de présenter "des candidats pour les élections municipales et régionales sous sa bannière".

Like this: