Published: Ven, Août 10, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Son tweet à six milliards pourrait lui coûter cher

Son tweet à six milliards pourrait lui coûter cher

Habitué à diffuser des informations importantes concernant ses entreprises sur les réseaux sociaux, c'est sur Twitter qu'Elon Musk a d'abord dévoilé au public son projet de retirer Tesla de Bourse si le cours dépasse les 420 dollars. Une certitude: que ce soient les " short sellers " ou les alliés (un peu contraints) d'Elon Musk, des dizaines de milliards de dollars seront de toute façon perdus sur ce dossier, dès 2018. "Financement assuré ". Cela a provoqué la suspension de l'action Tesla à Wall Street alors qu'elle affichait une progression de plus de 7 %. Elle a finalement été suspendue à Wall Street.

La société d'Elon Musk Tesla est entrée en bourse en 2010, mais suite à une déclaration bouleversante de son patron, elle pourrait la quitter prochainement.

Vers 13H30, Tesla prenait 4,97 % à 358,98 dollars après avoir gagné jusqu'à 8,4 % juste après la diffusion du tweet. Elon Musk sexpose à des sanctions sil na effectivement pas les moyens financiers de réaliser ce quil a annoncé.

More news: Mercato OM: Balotelli à Parme, c’est "presque impossible"

Selon les sources bancaires, le partenaire évident pour Musk serait un fonds souverain ou un gros fonds investi en technologies comme le Vision Fund du groupe japonais Softbank.

Néanmoins, si Tesla sort de la bourse, cela ne signifie pas qu'il n'y retournera plus jamais. Dans un premier temps, un doute a subsisté quant au sérieux de la chose, mais Elon Musk l'a dissipé en publiant un courriel transmis aux employés de Tesla. Soucieux d'assurer un futur stable à sa société, ce dernier a par ailleurs assuré qu'il ne vendrait aucune de ses parts de l'entreprise, dont il détient 20 %, ajoutant au passage que si ces parts ne font pas de lui le majoritaire, ce dernier a le soutien du reste des actionnaires.

"Pour moi il est inimaginable que quelqu'un finance le rachat d'une entreprise aussi endettée et qui perd autant d'argent alors qu'elle a d'énormes besoins d'investissements", tranche Mark Spiegel, gérant du fonds spéculatif Stanphyl Capital Partners, qui a une position vendeuse sur Tesla et s'en est parfois pris à Musk sur Twitter. "Le fait d'être coté nous soumet également au cycle des résultats trimestriels qui met une pression énorme sur Tesla pour qu'il prenne des décisions qui peuvent être bénéfiques pour un trimestre donné, mais pas nécessairement bonnes pour le long terme ".

Like this: