Published: Sam, Août 04, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Uber abandonne son projet — Camion autonome

Uber abandonne son projet — Camion autonome

La société préfère se concentrer sur les voitures autonomes, sans pour autant fermer la porte à un retour sur le marché des poids lourds.

Un porte-parole d'Uber a confirmé la nouvelle à Business Insider et a déclaré que la société avait déterminé que le développement de camions autonomes n'était pas nécessaire pour rester compétitif dans le transport de marchandises.

Dans la foulée, la firme annonce l'arrêt des efforts de sa division camions autonomes. Tout ne semble pas s'être passé comme prévu, d'où l'intérêt d'abandonner le projet dès aujourd'hui. Uber Freight, qui a connu une croissance " rapide ", n'est pas affecté par cette décision, précise le groupe. Le groupe a seulement indiqué la semaine dernière qu'il reprenait timidement ses essais sur voie publique... en mode manuel.

More news: Trump et Juncker tentent de désamorcer la guerre commerciale — Etats-Unis/UE

Cet abandon intervient quelques mois après la fin du conflit entre Waymo, la filiale autonome d'Alphabet, et Uber.

Ainsi, en 2017, Waymo intentait une action en justice contre Uber, alléguant qu'Anthony Levandowski avait utilisé la technologie LIDAR (acronyme anglais de "light detection and ranging") dérobée à Waymo pour sa start-up Otto. Dans ce qui ressemble à un accord à l'amiable, Uber a aussi accepté de payer un pourcentage de l'évaluation d'Uber en 2015, soit environ 244,8 millions de dollars en capitaux propres. Cette acquisition a causé d'énormes ennuis juridiques à Uber quand Waymo (ex-Google Cars) l'a poursuivi peu après la transaction pour vol de propriété intellectuelle.

Cela étant, le programme de camions autonomes Uber a réalisé d'autres avancées technologiques, notamment des transports sur de plus longues distance sur les autoroutes de l'Arizona.

Like this: