Published: Sam, Juillet 14, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Un ancien employé arrêté pour vol de secret industriel — Apple

Un ancien employé arrêté pour vol de secret industriel — Apple

Il est actuellement en détention. Il risque 10 ans de prison et une amende de 250.000 dollars, selon une copie de la plainte du FBI, déposée lundi et publiée en ligne.

Zhang travaillait sur le projet Titan, au développement de logiciels et du matériel pour une utilisation dans des véhicules autonomes. Or, en avril 2016, l'ingénieur a pris un congé paternité. Celle-ci analyse les appareils Apple utilisés par Xiaolang, et rendus lors de sa démission, ainsi que son activité réseau passée. Mais avant son retour, il a prévenu Apple qu'il retournerait finalement dans son pays car sa mère était malade. Mais il a attiré lattention en indiquant UAAI aller travailler pour une start-up chinoise de véhicules autonomes, appelée Xiaopeng Motors, ou XMotors, à Canton.

Le superviseur de Xiaolang le trouve, lors de l'entretien très évasif sur les raisons de son départ, ce qui enclenche une enquête interne de l'équipe " sécurité nouveaux produits ".

"Apple prend la confidentialité et la protection de sa propriété intellectuelle très au sérieux", a déclaré le géant de la tech basé en Californie en réponse à une requête de l'AFP. Dans les dernières semaines de leur séjour à Cupertino, beaucoup ont remarqué une plus grande activité de Zhang dans les bureaux et dans les accès aux bases de données réservées.

More news: Engagement de coommande d'A220 par JetBlue — Airbus

Nous travaillons avec les autorités sur cette question. " Nous travaillons avec les autorités sur ce dossier et nous ferons tout ce qui est possible pour nous assurer que cet individu et tous ceux impliqués soient tenus responsables de leurs actes ", a indiqué Apple.

Xiaolang Zhang, ex-ingénieur d'Apple, a été arrêté à l'aéroport de San José samedi 7 juillet, juste avant de s'envoler pour Pékin, en Chine, où un emploi chez XMotors l'attendait, une startup spécialisée dans les voitures électriques et la technologie de conduite sans chauffeur.

Le vol de secrets industriels est, semble t'il, une pratique courante chez les chinois. Il avait quitté Google pour créer Otto, une start-up dédiée aux camions autonomes.

Confronté à ces éléments par l'équipe de sécurité d'Apple, Xiaolang Zhang reconnait avoir téléchargé des documents, emporté avec lui un serveur Linux ainsi que différents circuits intégrés de développement et envoyer, par AidrDrop, des données sensibles vers l'ordinateur de son épouse.

Like this: