Published: Sam, Juillet 14, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Engagement de coommande d'A220 par JetBlue — Airbus

Engagement de coommande d'A220 par JetBlue — Airbus

De plus, la compagnie aérienne a converti 25 de ses commandes actuelles d'Airbus A320neo en commandes d'A321neo.

L'avionneur européen a annoncé qu'il rebaptisait l'avion A220, le positionnant ainsi juste en dessous de la gamme A300 qui va de l'A319 de 124 sièges au A380 qui en compte 544. "L'A220 franchit un nouveau jalon avec les ressources d'Airbus pour assurer son succès commercial".

Le dernier arrivé dans la gamme Airbus se compose en fait de deux versions: l'A220-100 et l'A220-300, en remplacement des actuels CSeries 100 et 300, d'une capacité de 100 à 150 sièges.

Dans la foulée du partenariat entre le constructeur européen et le Canadien, Boeing avait annoncé la signature d'un protocole d'accord permettant à l'avionneur américain de s'emparer de la totalité des activités civiles de l'avionneur brésilien Embraer pour 3,8 milliards de dollars.

Airbus vise un nombre "à deux chiffres" de commandes pour le CSeries en 2018 et évalue la demande pour les 20 ans à venir à au moins 3.000 unités, a déclaré le directeur commercial du CSeries David Dufrenois. Delta Air Lines a commandé 75 A220-100. Il n'a pas voulu se prononcer sur la possibilité de recevoir des avions depuis Mirabel si la construction de la nouvelle ligne américaine accusait du retard.

More news: OL : Préparation, Memphis Depay retrouve le groupe de Genesio

"Tout le monde chez Airbus attendait avec impatience ce moment historique, s'est félicité le président de la division des avions commerciaux d'Airbus, Guillaume Faury".

Dans une note, l'analyste Benoit Poirier, de Desjardins Marchés des capitaux, a estimé que l'A220-300 offrait des économies directes de 29 % en ce qui a trait aux coûts d'exploitation par siège par rapport à l'E190 d'Embraer.

Des responsables d'Airbus ont souligné que cette reprise en main serait positive pour l'emploi au Québec où l'avion est construit. Les A220-300 comme les A321neo seront motorisés par Pratt & Whitney, filiale de United Technologies, a précisé Airbus.

"C'est important d'avoir accès au marché, aux clients, et d'avoir un volume important de ventes pour pouvoir asseoir des effets d'échelle", a-t-il ajouté.

Fin 2017, les deux avions affichaient 346 commandes fermes et 222 options.

Like this: