Published: Ven, Juillet 13, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Brett Kavanaugh, un anti-avortement "à vie" à la Cour suprême ?

Brett Kavanaugh, un anti-avortement

Début 2017, le Président avait déjà promu un juge conservateur, Neil Gorsuch. Le choix récent de Brett Kavanaugh pour succéder à Anthony Kennedy poursuit cette logique qui vise à rendre la Cour suprême plus réactionnaire que jamais. Jusqu'à présent, le juge Anthony Kennedy avait arbitré la Cour en se rangeant tantôt du côté des démocrates tantôt du côté des républicains et s'était montré favorable au droit à l'avortement.

Trois magistrats semblent tenir la corde: Brett Kavanaugh, un ancien conseiller de George W. Bush; Amy Coney Barrett, une juge connue pour ses valeurs religieuses traditionalistes; et Raymond Kethledge, défenseur d'une interprétation littérale de la Constitution.

Soucieux d'offrir le maximum de résonance à son annonce, très attendue par sa base électorale, M. Trump dévoilera son choix depuis la Maison Blanche à 21H00 (01H00 GMT mardi).

"Nous rejetons le militantisme judiciaire et les décisions politiques par un tribunal", a-t-il assuré la semaine dernière. Avec Brett Kavanaugh, la juridiction chargée de veiller à la constitutionnalité des lois comptera une solide majorité de cinq membres conservateurs, contre quatre progressistes. Au cœur de la Cour suprême, neuf sages veillent à la conformité des lois.

Trump comprendre profiter de la majorité majorité républicaine à la chambre haute du Congrès, avant les élections risquées de mi-mandat en novembre.

Le juge Kennedy, 81 ans, a joué un rôle pivot: conservateur sur des sujets comme les armes à feu ou le financement électoral, il a été plus progressiste sur des thèmes comme l'avortement, la discrimination positive ou le mariage homosexuel. "Cette nomination Peut-être en danger le droit à l'IVG, qui a subi plus de quatre décennies à des millions de femmes et de familles", a réagi lundi l'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU). "Quelle que soit la personne nommée, elle se retrouvera à droite du président Roberts, qui devient le juge médian".

Il siège depuis une décennie à la cour d'appel de Washington, une instance réputée pour l'importance des dossiers qui y passent et donc considérée comme un tremplin pour la plus haute instance judiciaire du pays, également située dans la capitale fédérale.

More news: L'homme empoisonné au Novitchok a repris conscience — Royaume-Uni

Signe de l'importance que revêt ce type de décision, c'est en soirée, à une heure de grande écoute, que Donald Trump a annoncé le nom du juge qu'il compte voir rejoindre la Cour suprême.

Mme Murkowski, pour sa part, a suggéré que M. Kavanaugh était davantage acceptable que d'autres finalistes de la liste restreinte de M. Trump.

Ce rapport de force devrait permettre de sabrer les velléités locales de réglementer les armes à feu, donner des gages aux chrétiens conservateurs, conforter les partisans de la peine de mort, appuyer les lobbys patronaux et s'opposer à un plafonnement des financements électoraux.

Mais le juge nommé par Donald Trump devra ensuite être confirmé par le Sénat.

Mais l'opposition démocrate entend se mobiliser lors du vote de confirmation, un processus que Mitch McConnell, le chef des républicains au Sénat, veut boucler à l'automne.

"Le président Trump a le devoir, vis-à-vis du peuple américain, de nommer un candidat modéré et consensuel, pas un extrémiste", a tweeté la sénatrice démocrate Dianne Feinstein.

Like this: