Published: Mer, Juillet 11, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Quatre adultes et un enfant tués dans un incendie — Pau

Quatre adultes et un enfant tués dans un incendie — Pau

Les enquêteurs privilégient la piste du différend familial. Le drame s'est déroulé à l'intérieur (de l'appartement, NDLR).

Malgré l'intervention des pompiers qui ont pu rapidement maîtriser le sinistre, cinq personnes, quatre adultes et un enfant, qui se trouvaient dans l'appartement sont décédées dans l'incendie. Ils ont découvert dans l'habitation les corps de quatre adultes et un enfant.

Ils ont été alertés par une personne "qui ne pouvait pas ouvrir la porte de l'appartement" et "s'inquiétait car elle voyait du sang couler sur le rebord d'une des fenêtres de l'appartement". Ses parents, venus de Saragosse pour rendre visite à leur fille, ont été découverts "dans une chambre avec des traces de violences", a-t-elle ajouté. L'homme était Français. Sa femme, une Espagnole d'une trentaine d'années, était professeur et devait bientôt être mutée. "Il y a des traces de violences sur un couple et l'épouse de l'autre, a indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête. Tout laisse penser qu'on est sur la piste d'un drame familial" - une expression également reprise dans un communiqué par Cécile Gensac, procureure de la République de Pau, et accuséee par certaines militantes féministes d'édulcorer ou d'indirectement justifier le meurtre conjugal. L'âge de l'enfant décédé n'a pas été précisé.

Des voisins interrogés par le quotidien régional Sud Ouest ont affirmé que "les disputes étaient fréquentes au sein du couple ".

More news: France-Belgique: un air de classiques - CM 2018 - Bleus

Il s'agit de deux couples et d'un enfant.

"Il y avait deux couples dans l'appartement [et] un enfant".

Selon une source proche de l'enquête, " la jeune femme a été trouvée ligotée et bâillonnée avec de l'adhésif autour du cou " dans la baignoire, où il y avait de l'eau mais il est encore trop tôt pour dire si elle est morte par noyade. "Une grosse dispute a éclaté à 5h du matin, j'ai entendu des cris d'enfants", a témoigné cette voisine. "On ne sait rien de plus", a indiqué Jean-Paul Brin, premier adjoint à la mairie de Pau.

Les enquêteurs de la police judiciaire, qui a été saisie de l'enquête, cherchaient toujours à identifier les victimes, qui seraient toutes d'origine espagnole, sauf le père de l'enfant, selon une voisine. En fait d'incendie, quelqu'un aurait mis le feu à un canapé, les voisins voyant de la fumée ce matin ont alerté les pompiers. Des autopsies devraient avoir lieu dans les prochains jours.

Like this: