Published: Mar, Juillet 10, 2018
Entreprise | By Tatiana Lecocq

Quatre nouveaux enfants sauvés — Grotte thaïlandaise

Quatre nouveaux enfants sauvés — Grotte thaïlandaise

Il reste encore quatre jeunes footballeurs de l'équipe des Moo Pa ("cochons sauvages ") sous terre, ainsi que leur entraîneur de 25 ans. Commencée la veille, l'opération de sauvetage a été suspendue dans la soirée par le chef des opérations, Narongsak Osottanakorn, afin de reconstituer les réserves d'oxygène et faire de nouveaux préparatifs, ce qui, a-t-il précisé, prendra moins de dix heures.

Un cinquième garçon a été extrait, lundi, de la grotte en partie inondée, dans le nord de la Thaïlande, où un groupe de 12 adolescents et leur entraîneur de football ont été pris au piège le 23 juin, a fait savoir l'armée thaïlandaise.

Il faudra de nombreuses heures avant que le premier garçon ne sorte au grand jour.

Par quel chemin sortent les enfants?

Le parcours long de plusieurs kilomètres dans des boyaux accidentés comprend des passages difficiles sous l'eau qui ont coûté la vie à un ancien plongeur de la marine thaïlandaise mort vendredi lors d'une opération de ravitaillement des enfants. Or, une bonne partie des enfants, âgés de 11 à 16 ans, ne savent pas nager, et aucun n'a fait de plongée.

Jusqu'ici, il fallait onze heures à un plongeur aguerri pour faire l'aller-retour jusqu'aux enfants: six heures à l'aller, cinq heures au retour grâce au courant. Les autorités excluaient jusque-là une évacuation en plongée, jugée trop dangereuse, et avaient commencé à forer pour trouver une issue vers le haut.

Les sauveteurs ont fait évacuer le site aux abords de la grotte juste avant de lancer l'opération.

More news: Classement sans suite pour la plainte qui visait Bertrand Cantat

Cette zone se trouve à 1,7 kilomètre de la grotte où les enfants ont été découverts.

10h32: Le gouverneur de la province de Chiang Rai, Narongsak Osottanakorn, a expliqué que les niveaux d'eau n'avaient pas augmenté la nuit dernière malgré les précipitations. "Nous devons utiliser la zone pour aider les victimes". L'annonce de la police a été suivie par un branle-bas de combat dans le campement monté par les journalistes, avec des caméras partout et des lits de camp pour être aux meilleures places pour filmer l'évacuation des enfants.

Les secours avaient réussi à insérer un tuyau de plusieurs kilomètres pour acheminer de l'oxygène dans la poche où le groupe s'est réfugié et le niveau d'oxygène s'est stabilisé dans la grotte. Ils avaient également trouvé refuge sur un rebord boueux de la grotte entouré d'eaux, qui risquait d'être submergé avec l'intensification de la mousson.

Samedi soir, une grosse averse de mousson est tombée pendant une demi-heure, rappelant l'urgence à évacuer les enfants.

En parallèle, la cellule de crise a continué à effectuer des forages dans la montagne, pour une possible évacuation par le haut, et plus de cent forages ont été réalisés à la verticale dans la montagne: certains peu profonds, mais l'un d'entre eux long de 400 mètres.

L'équipe médicale de l'Hôpital thaïlandais Chang Rai est en alerte, prête à recevoir les huit derniers enfants piégés dans la grotte inondée et leur entraîneur de foot après la reprise de la mission d'évacuation. Dimanche matin, aucune percée de ce côté là n'avait été annoncée.

Like this: