Published: Lun, Juillet 09, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Thaïlande: quatre jeunes ont été extraits vivants de la grotte

Thaïlande: quatre jeunes ont été extraits vivants de la grotte

La prochaine étape de l'évacuation démarrera dans un délai de 10 à 20 heures.

"Quatre enfants ont été sortis de la grotte et transférés à l'hôpital de Chiang Rai", a annoncé M.Osottanakorn lors d'un point presse. Ils auraient finalement opté pour une sortie des enfants en deux groupes.

Il était aux alentours de dix heures en Thaïlande (cinq heures du matin en France) et l'extraction des douze enfants et de leur entraîneur, bloqués dans cette grotte inondée par les pluies de la mousson depuis quinze jours, s'annonçait extrêmement longue. Plus d'un millier de personnes venant de différents endroits du globe ont participé aux recherches, et le miracle tant espéré s'est produit neuf jours plus tard: des plongeurs britanniques ont retrouvé les enfants affamés, mais indemnes. Une entreprise périlleuse: un ancien plongeur de la marine thaïlandaise est mort vendredi lors d'une opération de ravitaillement. Une bonne partie des enfants, âgés de 11 à 16 ans, ne savent en effet pas nager, et aucun n'a fait de plongée, ce qui complique d'autant plus les opérations. L'équipe de soccer est bloquée dans un complexe réseau souterrain long de plusieurs kilomètres, à l'accès très difficile. Samedi soir, une averse d'une demi-heure avait sonné comme un ultime avertissement, faisant craindre que le niveau de l'eau ne rattrape les jeunes disparus réfugiés sur un plateau boueux dans une galerie à 4 km de l'entrée de la grotte.

Actuellement, les conditions pour une évacuation sont jugées "parfaites" par la cellule de crise, notamment en ce qui concerne le niveau d'eau dans la grotte de Tham Luang, située au fin fond du nord de la Thaïlande, à la frontière avec la Birmanie et le Laos. "Tous ceux qui ne sont pas impliqués dans l'opération doit sortir de la zone immédiatement", a annoncé la police par haut-parleur sur le site, où se trouvent des centaines de journalistes. C'est déjà à cause des pluies de mousson que les enfants se sont retrouvés piégés après avoir décidé, pour une raison encore non élucidée, de se rendre dans la grotte après leur entraînement de foot, avec leur jeune coach de 25 ans.

More news: Désarmement nucléaire: Pyongyang rejette les méthodes de "gangster" des Etats-Unis

L'annonce de la police a été suivie par un branle-bas de combat dans le campement monté par les journalistes, avec des caméras partout et des lits de camp pour être aux meilleures places pour filmer l'évacuation des enfants. Narongsak Osottanakorn, le chef de la cellule de crise, avait prévenu vendredi soir que l'afflux de médias posait problème. "Les équipes médicales se sont plaintes auprès de moi que cela devient un problème", avait-il dit.

Bonne nouvelle en Thaïlande.

Des bouteilles d'oxygènes ont été transportés jusqu'aux enfants toujours coincés.

Ils ont été guidés chacun par deux plongeurs professionnels.

Like this: