Published: Ven, Juillet 06, 2018
International | By Marie-Louise Baume

Mort tragique d’un des sauveteurs des enfants coincés dans la grotte — Thaïlande

Mort tragique d’un des sauveteurs des enfants coincés dans la grotte — Thaïlande

Jusqu'à présent, les secours pensaient que si un sauvetage s'avérait impossible dans l'immédiat, les enfants et leur entraîneur, surveillés par des médecins et nourris, pourraient rester plusieurs semaines, voire plusieurs mois, dans la cavité. "Nous avons mené une course contre la montre, maintenant nous sommes engagés dans une course contre l'eau", a déclaré Narongsak Osotthakorn, chef de la cellule de crise.

Cet ancien membre des commandos de marine thaïlandais "a perdu conscience sur le chemin du retour, son compagnon de plongée a essayé de l'aider et de le ramener", a précisé le chef des commandos de marine, Apakorn Yookongkaew.

Il a aussi précisé que des bouteilles d'oxygène avaient été semées le long du parcours, pour permettre de réapprovisionner les enfants et leurs accompagnateurs mais s'est refusé à dire si l'évacuation, périlleuse, allait être tentée dès vendredi, alors que la pluie de mousson a repris dans cette région montagneuse. Des passages difficiles sous l'eau Pour l'heure, il faut onze heures à un plongeur aguerri pour faire l'aller-retour jusqu'aux enfants: six heures aller, cinq heures retour grâce au courant. Et le parcours est extrêmement difficile: les tunnels sont en fait des boyaux de terre et de roches étroits, remplis d'une eau froide et boueuse. "Même si nous avons perdu un homme, nous continuons à avoir foi dans notre mission", a-t-il assuré, la voix tremblante comme tous les militaires vendredi matin.

Le pompage de l'eau réalisé depuis plusieurs jours a déjà permis d'évacuer de la grotte l'équivalent de cinquante piscines olympiques.

Comme on lui demandait comment les enfants pourraient sortir là où un plongeur expérimenté avait échoué, il a répondu que davantage de précautions seraient prises.

More news: La place Saint-Josse est passée par toutes les émotions — Belgique-Japon

"C'est très risqué" (de sortir en plongeant), a déclaré Rafael Aroush, un volontaire israélien qui participe aux secours. "Pensez-y, un commando de la marine vient de trouver la mort, quid d'un enfant de 12 ans?"

L'épreuve subie par l'équipe de foot des "Sangliers sauvages" a ému la nation mais aussi à travers le monde entier.

Ce drame survient alors que les sauveteurs à la recherche des douze enfants et de leur entraîneur de foot coincés dans une grotte inondée depuis 13 jours se hâtaient vendredi d'avancer dans leurs préparatifs d'évacuation, avant le retour annoncé de la pluie.

"Nous espérons qu'en Thaïlande, un miracle aura lieu, comme ce fût le cas ici".

Like this: