Published: Ven, Juillet 06, 2018
Sport | By Catherine Charbonnier

Le Zimbabwe contraint de dormir dehors avant un match en Tunisie — Rugby

Le Zimbabwe contraint de dormir dehors avant un match en Tunisie — Rugby

La Gold Cup a été un énorme succès jusqu'ici, aidant à élever les standards du rugby africain, et la popularité du Jeu, nous aimerions remercier les six équipes, les six fédérations hôtes, les ministères des sports, notre diffuseur Kwese Sports et tous nos partenaires et nos sponsors pour leur soutien et leur assistance.

" C'est frustrant et écœurant " a-t-il conclu. Que fait le ministre des Sports à ce sujet?

La Fédération tunisienne de rugby a tenu à apporter des précisions sur les événements qui ont conduit la délégation Zimbabwéenne à passer la nuit dans la rue. Il a cependant assumé que "quelque chose s'est mal passé et j'en suis désolé. Je peux vous assurer qu'il n'y avait absolument aucune intention de déstabiliser nos adversaires et nous ferons tous les efforts possibles pour nous assurer qu'ils ont une bonne préparation avant le match de samedi" a affirmé pour sa part Khaled Babbou, membre Exécutif de Rugby Afrique.

More news: Finalement, il devrait attendre septembre pour présenter son plan pauvreté — Macron

Le XV du Zimbabwe dort devant son hôtel en Tunisie. Tout en réaffirmant sa confiance à la Fédération tunisienne, il admet qu'il y a clairement eu un problème.

D'une même voix, Rugby Afrique et la fédération tunisienne de rugby ont exprimé leurs sincères excuses à l'équipe et à la direction de la sélection du Zimbabwe, pour cette situation malheureuse. Nous souhaitons aux deux équipes le meilleur pour le match de samedi. Confronté au règlement des frais de visas d'entrées sur les territoires tunisiens (60 dinars par personne, soit 20 euros environ), le team manager du Zimbabwe aurait refusé de payer. "Vers le coup de 23 h 00, le team manager Zimbabwéen a émis des réserves quant à l'état de la salle de bain de l'une des chambres, à l'absence d'une piscine et à la faiblesse du débit internet". Ainsi, il a commencé à parler de quitter l'hôtel sous prétexte qu'il n'est pas décent.

Ainsi après de longues tractations, le comité d'organisation et des membres de la fédération Tunisienne ont réussi à transférer l'équipe du Zimbabwe à un autre l'hôtel à Nefza, "où ils ont émis leur satisfaction avec des excuses auprès du président de la commission d'organisation", précise le communiqué. Des photos montrent effectivement les joueurs installés sur un trottoir, se servant de leurs sacs comme matelas et dormant sous des couvertures.

Like this: